Europa2014 : 23 octobre

Voyage Europa 2014
Jeudi 23 octobre 2014 - J100 - 174 km - 655 photos (26.827-41.051/51.050-63.019)
Corse : encore une merveille !

Pour la première fois depuis bien longtemps, j'ai préféré jouer la sécurité et mettre le réveil. Bien m'en a pris, car il m'a effectivement réveillé. 6h20.... Nuit noire. La nuit a été très calme, il n'y a plus de vent : parfait pour une traversée. A 6h30, je suis au port. Et j'ai bien fait de venir à cette heure, car tout le mone est déjà en ligne pour l'embarqueùent !

Serrée, Mygoo m'a dit détester ça. Je sais, ma pauvre poulette, mais nous n'avons pas le choix....

Le jour se lève à peine lorsque nous quittons le port de Santa Teresa.

Il passe au-dessus des côtes de Sardaigne un peu plus tard.

Et éclaire le bateau de ses belles couleurs matinales.
J'avoue qua ça secoue et brasse un peu entre les deux îles. Les courants sont puissants, le bateau monte et descend les vagues, mais j'ai adoré.

Bonifacio la magnifique, au sommet de ses belles falaises.

L'arrivée par mer est tout bonnement splendide. Quel beau spectacle.

Entrée dans le port, magnifiquement et naturellement bien protégé entre les falaises.

Prêt pour le débarquement.

Je ne reste pas visiter cette belle ville, mais je vous garantis qu'elle vaut le déplacement.
Je suis venu ici pour mon voyage de noces, en plein mois de janvier. Il y a.... Ah oui, quand même !

La route vers Porto-Vecchio.

Que je quitte bientôt pour longer le littoral sur lequel se cachent de merveilleuse plages. Peu avant d'arriver sur une première plage, je longe ce joli lac.

Cette route est un cul-de-sac qui se termine sur un hôtel situé devant cette splendide plage.

Dans un cadre absolument ravissant, comme vous pouvez le voir.

La tempête d'hier ne semble pas avoir touché cette plage, tant la transparence est parfaite.

Les plages sont difficiles d'accès, comme souvent dans les pays méditerranéens.

Mais ça vaut tous les efforts, car tu débouches toujours sur du très haut de gamme !

J'avais peur d'être déçu par la Corse, après ce que je viens de voir ces dernières semaines. J'avais tout de m'inquiéter.

On est dans le 19/20, là. Un seul souci : il ne faut sans doute pas venir en été. Je discute avec un famille qui vient du Pas-de-Calais. Ils me disent être venus en été, que c'est infernal. Là, ils sont venus en avion pour une semaine, et ils nagent dans le bonheur !

Un petit lac derrière la plage, et la montagne juste à côté.

Une autre plage.

Ah, ben oui, c'est comme ça, ici, il va falloir vous habituer.

Fin octobre.....

Les grillages des propriétés privées me gênent aussi quelque peu. Il serait de bon ton que toute la bande littorale fasse partie du Domaine. Mais on ne va pas faire la fine bouche, il y a un accès. Sauf qu'en été, avec une voiture, ce doit être très difficile pour le stationnement !

Encore une autre.

Je retrouve aussi les splendides couleurs des pins parasols du sud.

Il y a aussi du chêne-liège en Corse.

Ferry à Porto-Vecchio.

Marais à Porto-Vecchio.

Je contourne la ville et prends la direction de Zonza : on quitte la mer pour la montagne, jamais bien loin.

Avec l'altitude, les paysages prennent de l'ampleur, et la vue sur la côte que je viens de longer est inoubliable. Sur la droite, on voyait parfaitement bien le nord de la Sardaigne ! Je me fais prendre en photo par des cyclistes venus faire trois jours de vélo dans les montagnes et sur la côte.

Un peu plus loin, je longe un lac dont une bonne partie est asséchée.

Il fait froid, ici, et il y a un vent glacial. J'imagine aisément qu'en hiver, ce doit être intenable.

La montagne est plus élevée qu'en Sardaigne, et il y a ici des forêts de sapins.

Eu aussi beaucoup de maquis.

A perte de vue. Très très belle végétation ici aussi. Peut-être un peu moins exhubérante que plus au sud, mais c'est formidable.

La mer, côté "est", vue depuis le col de Bavella, 1.218 mètres.

La montagne, âpre, au col de Bavella.

Les réputées Aiguilles de Bavella.

Retour à Zonza pour descendre vers la côte ouest.

Les oliviers argentés ondulent au vent : mon spectacle végétal préféré.

Arrivée sur une des plages de Propriano.

Près du port.

Une belle boule de Posidonie !

Ensuite.... Soirée spéciale pour moi, puisque je vais retrouver mon copain de régiment, parisien motard venu s'installer avec son épouse ici en Corse pour y passer sa/leur retraite. Quel merveilleuse soirée de retrouvailles. Je dois dire qu'ils ont choisi un sacré beau coin, c'est le paradis ici ! Evidemment, dans ces conditions, la soirée passe beaucoup trop vite, mais il en va toujours ainsi avec les bons moments.

Page précédente: Europa2014 : 22 octobre
Page suivante: Europa2014 : 24 octobre


Depuis le 06/06/2005 Visites:874764 Aujourd'hui :152 Maintenant:11 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)