Europa2014 : 24 juillet

Voyage Europa 2014
Jeudi 24 juillet 2014 - J009 - 310 km - 274 photos (3.600-1.888/27.823-23.856)
Dans les montagnes slovaques

Il est 8h30 lorsque je quitte le camping.
Le ciel est chargé, l'air est doux et agréable, il y a un peu de vent. En un mot : un temps parfait !

Très vite, je me retrouve dans la forêt. Je roule vers l'ouest, parallèllement à la frontière hongroise, qui se trouve un peu plus au sud. J'ai pris des petites routes secondaires. Leur état est déplorable. Mais excepté ce souci technique, c'est absolument merveilleux.

Je coupe le moteur. Le silence, seulement interrompu par quelques lointains chants d'oiseaux se répercutant d'arbre en arbre, est d'or. Je savoure au plus haut point ces rares moments. C'est l'extase.

A la sortie de la forêt, sur les hauts plateaux, l'agriculture bat son plein. C'est maintenant ou jamais.

Aspect du paysage que je traverse.

Et toujours, dans les villages perdus, ces populations de misérables dont je vous ai déjà parlé hier.

A l'entrée et à la sortie de quelques villages, les pancartes souhaitaient la bienvenue et l'adieu en langue slovaque -normal-, mais aussi en allemand.
Ici, c'est Medzev.

Toujours à Medzev.

Echappée entre les arbres, pendant une nouvelle ascension.

Superbe église à Smolnik. Il y en avait d'autres.

Je poursuis vers l'ouest. Ici, sur la 549, que je vais suivre jusqu'à Roznava.
Les côtes tournent entre 15 et 20 %, Mygoo bosse dur !
Les revêtements sont terriblement abîmés, et je suis heureux de ne pas être ici en moto, car mon dos serait défoncé !

La forêt est, une fois de plus, sublime !

Dans la descente, vue sur l'autre versant. Il pleut sur les hauteurs.
La journée a été une alternance continue de soleil, de nuages, d'averses, et c'était merveilleux.

Il y a très souvent un cours d'eau qui traverse les villages slovaques, et souvent au centre. Les maisons s'alignent sur son cours, de chaque côté.
Ici, c'est Betliar. Il y a un superbe château, mais.... 6 euros la visite, plus 2,50 euros le parking, c'est abusé. Je passe mon chemin.

RRetour dans la forêt, avec une nouvelle route complètement détruite !

Je m'installe ici, dans cette épingle, pour manger et.... saisir une partie du compte-rendu de la journée d'hier.

Puis je remonte vers le nord, sur la 533. Hnilec.

Au sommet d'une montagne, sur une clairière. Je crois comprendre qu'il s'agit du pilote d'un Mig 29 qui s'est écrasé ici le 6/11/2002.

Et je repars vers l'Est. Nalepkovo, ou le village suivant.

En vue de Prakovce. Photo prise en roulant.

Je longe, et croise, de nombreuses rivières.

Ici, c'est un petit lac. Ils sont plutôt rares, dans cette région.

Puis je prends la 547, qui part vers le nord-ouest, en provenance de Kosice. En fait, je me suis fait une énorme rallonge afin de visiter ce massif montagneux, et j'ai bien fait, car c'était superbe. Vue classique d'un village slovaque, avec sa rangée de maisons de chaque côté.

Le château très réputé de Spisske Podhradie.
Visible de loin, il est absolument magnifique.

Autre vue, de l'autre côté.

Mygoo m'a demandé à être sur la photo. Je ne peux pas refuser, vu les services qu'elle me rend !

Une petite dernière pour la route..... Quand on aime....

Je reprends ensuite des routes secondaires pour traverser un nouveau massif montagneux, en roulant plein nord.
Cette fois, je trouve la route la plus défoncée depuis le début du voyage !

IIci, c'était déjà nettement meilleur. J'ai roulé pendant au moins 6 ou 7 kilomètres entre 5 et 20 km/h !

Nizny Slavkov.

Une superbe vision en contre-jour. J'adore cette photo.

Vue arrière sur Krasna Luka, avec un arc-en-ciel en formation.

La région est magnifique. C'est très vallonné, et la route passe sans cesse d'un sommet à l'autre, avec des pentes souvent comprises entre 12 et 17 degrés. Je ne voudrais pas les faire en vélo ! Admirez la belle église en passant.

La très belle église en bois de Hranicné. Curieusement, elles me font penser aux églises en bois de bout de Norvège.

Et je repasse en Pologne....

Pour terminer sur le camping de Nowy Sacz. Pas terrible. 18 zlotys. Pas d'Internet, douches à peine tièdes.... Mais je peux venir travailler à l'accueil, qui est un peu un hall d'hôtel, dans un immeuble situé en face du camping. C'est plus pratique pour bosser, compte tenu du fait que la nuit tombe très vite !

Finalement, je termine à 22h40, et je suis de nouveau à jour. Chouette !
J'essaierai de vous envoyer tout ça demain !

Page précédente: Europa2014 : 23 juillet
Page suivante: Europa2014 : 25 juillet


Depuis le 06/06/2005 Visites:873708 Aujourd'hui :95 Maintenant:7 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)