Europa2014 : 27 juillet

Voyage Europa 2014
Dimanche 27 juillet 2014 - J012 - 392 km - 149 photos (4.499-2.805/28.722-24.773)
République Tchèque

Bonne douche bien chaude, puis petit déjeuner sur ma table de camping, sur la pelouse. Un grand bol de café, un peu d'Internet, c'est le pied. Il fait beau, un peu de brume qui se dégage en moins d'un quart d'heure et, déjà, il commence à faire chaud ! Départ à 8h30.

Je descends d'abord vers le sud-ouest tout près de la frontière slovaque, puis je prends les routes 943 et 941 qui longent la frontière tchèque côté polonais, en remontant au nord. Les paysages de moyenne montagne sont fort jolis, mais la traversée de très nombreuses petites villes presque ininterrompues gâche quelque peu mon plaisir. Les églises sont bondées, j'en ai vu une qui débordait (de monde....). La religion semble être encore pas mal pratiquée.

En dehors des villages -qui ne sont pas beaux, en ce sens qu'il n'y a pas de jolies maisons-, c'est très agréable.
ce point précis, je me trouve à égale distance entre Tchéquie (à l'ouest) et Slovaquie (au sud).

Dans la forêt, sur la 941.

Entrée en République Tchèque. Il est 10h40.
La région est très industrielle, mines de charbon essentiellement. Ce n'est pas beau.

A part ce lac... J'ai perdu les montagnes, je me retrouve sur du terrain presque plat.

Après la grande ville d'Ostrava, Hlucin, et sa jolie place centrale.
Je fonce vers l'ouest, via la route 56.

Sur la 56, peu avant Opava. La chaleur est épouvantable, et je pense que ça va finir par craquer.
Je fais ma pose auprès d'un petit lac, à l'ombre de beaux arbres.

Kravare, toujours sur la 56 avant Opava.

Après Opava, sur la 11, lentement mais sûrement, le relief revient, pour mon plus grand plaisir.

Peu avant Bruntal.

Vaclavov.

C'est dans la forêt que l'orage éclate. Des trombes d'eau s'abattent, l'atmosphère se rafraîchit instantanément.
Un vrai bonheur.

Sobotin.

Les inscriptions gravées sur la croix sont en allemand, et en écriture gothique !
Il faut dire que ces régions ont de nombreuses fois changé de mains....

C'est à Sobotin que je quitte la 11 pour prendre de petites routes de montagne.
C'est le grand bonheur.

Eglise en bois de Marsikov.

Je me dirige vers le massif montagneux que vous apercevez au loin. La route, étroite, grimpe sur les sommets au bout d'une grande quantité de virages et épingles à cheveux, un paradis pour motards. D'autant plus que le réseau routier tchèque est de très bonne tenue : le goudron est excellent, les vitesses sont correctes, les conducteurs respectueux du code, ça me change de la Pologne.

A ce propos, j'ai vu hier deux accidents de la route en Pologne. Je dois malheureusement vous témoigner exactement la même chose que ce que j'avais constaté en moto. Même en voiture, ça craint. Une fois, un gars me double à l'entrée d'une petite ville. C'était limité à 50, je pense qu'il roulait à 90. Un peu plus loin, il y avait un haricot en béton pour séparer la chaussée. Or, il y avait deux autres voitures devant moi à doubler. Vous savez ce quil a fait? Il a doublé le paquet en passant sur la partie gauche du haricot, donc sur la voie opposée ! Ce genre de comportement n'est pas si rare. Hier, il y en a un qui me double en ville, en me rasant -ça, c'est systématique, et c'est ce qui m'agace le plus, allez savoir pourquoi....-, puis, cent mètres plus loin, tourne à gauche, m'obligeant à freiner ! J'en passe et des meilleures, car j'oublie, mais je vis ces dépassements et surtout ces queues de poisson des dizaines de fois par jour.

Après le passage du col, dans la descente. C'est la route 44, qui va vers le nord et Jesenik.

Le paysage que l'on ne voir pas, car il est caché par les sapins de la forêt.

IIci, des motards s'amusaient à pousser des pointes dans un virage, pendant qu'un des leurs les filmait.

La région de Jesenik était très belle architecturalement parlant. De très belles auberges, décorées un peu comme elles le sont en Allemagne. Pensant en voir beaucoup, je ne me suis pas arrêté tout de suite pour les photographier. Dommage, j'ai eu tort, car en fait, c'était sur une courte distance seulement !

Puis je fais un gros crochet vers le sud via la 369 puis la 446 qui remonte plein nord.

Stare Mesto, dernière ville avant de repasser en Pologne.

Frontière sur un col en pleine forêt et montagne.
Et aussitôt passée la frontière, je retrouve la route polonaise complètement défoncée !

Puis la 3392 passe dans une zone certainement très touristique en hiver : de nombreuses stations de skis se trouvent ici.

Paysage depuis les sommets des stations d'hiver.

Bystrzyca Klodzka, une ville entourée de remparts. Malheureusement, pas restaurée, et sale.

Paysage sur la 388.

Et arrivée dans un petit camping en bien mauvais état. 22 zlotys. Internet ne fonctionne pas....très bien, coupures continues....

Bref, pas terrible !

Page précédente: Europa2014 : 26 juillet
Page suivante: Europa2014 : 28 juillet


Depuis le 06/06/2005 Visites:905382 Aujourd'hui :328 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)