Europa2014 : 27 mai

Voyage Europa 2014
Mardi 27 mai 2014 - J057 - 241 km - 544 photos (14675-11911)
Fantastique, et même au-delà.

Réveil à 8h10 !!! Eh oui, j'ai bouquiné hier soir, jusque vers 23h15 (c'est l'heure à laquelle je commence à plus bien voir les lettres de la tablette...), alors du coup ! Pourtant, je dors près d'un torrent, qui fait un boucan du diable, mais ça ne me gêne pas ! Il y a deux camping-cars sur le terrain, arrivés hier soir après moi : des allemands, et ils sont ensemble. Autant dire que je n'ai pas été dérangé !

Donc, du coup, avec tout ça, départ à 9h15 !

Je vous l'ai dit hier soir, et je confirme. Ce fut au-delà du "beau" toute la journée. J'ai fait plus de 500 photos, et je n'ai pas pris tout ce que je voulais prendre. J'avoue qu'en fin de journée, fatigué, j'ai arrêté d'en faire ! Et pour ce qui est de les choisir, il a fallu trancher plutôt vite, faute de temps. Mais je ne me fais aucun souci, car elles sont toutes belles. Donc, ici, ça commence "tranquilou", vue arrière sur le joli lac de Lon que je viens de longer, après avoir traversé le joli village de Oppheim.

Toujours sur la E16, on se dirige vers la Naeroydalen.

La voici, la Naeroydalen, étoite, et presque toujours à l'ombre. Il y fait toujours froid, elle m'a toujours marqué, et je me souviens parfaitement de mon premier passage avec Jolly Jumper, le x9. J'adore ce "pain de sucre" : le Kinnarbakken, 1290 m. Un sacré morceau !

EEt on arrive au fond du Naeroyfjorden, forcément.

Il faut vous dire qu'il y a ensuite deux tunnels, 11 et 7 km environ. Quand il pleut, je les aime bien, les tunnels. Mais quand on a la chance d'avoir ce temps -oui, je n'en ai pas parlé, mais c'est merveilleux, j'ai à nouveau retiré les doublures...- en Norvège, ça fait mal au coeur de devoir prendre tous ces tunnels. Et il y en a eu encore un paquet aujourd'hui !

Ici, c'est le fond sud du Aurlandsfjorden, à Flam.

Il y a un gros navire. J'adore voir ces paquebots au fond des fjords norvégiens, c'est magnifique !

Je longe le fjord toujours sur la E16.

Vue arrière depuis Aurlandsvangen, d'où l'on aperçoit encore le grand bateau, au fond à gauche !

Depuis la terrasse à Aurlandsvangen.

Du même endroit.
Avouez que c'est magique. On peut dire que la Norvège est exactement comme ses cartes postales, en mille fois plus belle !

C'est ici que je quitte la E16 (qui part dans un tunnel de plus de 25 km de long, c'est d'ailleurs le plus long de Norvège) pour passer par les hauteurs, forcément. Un beau temps comme ça, ce serait idiot de s'en priver. J'ai fait cette route en Kangoo en 2012, vous pouvez aller voir les photos. Bref, c'est parti, la route s'élève en lacets terrifiants (il vaut mieux regarder où l'on met les roues, la pente est proche de la verticale !). S'arrêter en position scabreuse, sur une route très étroite, avec la moto, relève du sport, quand même. Mais je le fais ! Quand en plus, elle ne démarre pas à cause de ces andouillles qui n'ont pas fait leur boulot, c'est encore plus tangeant... Mais je le fais quand même !

Mais ça vaut l'effort ! Aurlandsvangen en bas, et on voit encore le paquebot au fond à gauche !

Zoom sur le fjord en direction du nord.

Là, j'avais de la place.

Et là, encore plus, c'est un site aménagé et très bien fait.

J'y rencontre deux jeunes français extrêmement intelligents. Ils sont tous les deux kinés de profession, et travaillent en itinérance. Ils sont donc systématiquement logés là où ils bossent. Comme ils travaillent sur des CDD qu'ils choisissent, ils ont le temps libre qu'ils choisissent ! Et donc, ils voyagent. Ils ont acheté une ambulance emménagée en camping-car, et sont heureux comme tout. Je dis bravo, vous avez tout compris !

Puis je poursuis la montée vers le plateau.

Et... route encore fermée, barrée par la neige ! Les boules !

Il va falloir prendre le tunnel de 25 bornes !

Je décide de manger là, au moins, je ne serai pas venu pour rien. Quel dommage qu'elle ne soit pas encore ouverte, celle-ci !

J'y rencontre un couple de norvégiens super sympas, venus discuter avec moi. Et aussi les français qui, comme moi, vont prendre le tunnel !

Bien plus tard... après le long long tunnel -il n'est plus payant, car je me souviens avoir payé avec Jolly Jumper !-, la sortie au grand jour fait mal aux yeux ! C'est éblouissant, et merveilleux.

Ici, peu avant d'arriver à Laerdalsoyri. Juste après, il y a encore un tunnel de plus de 7 km..

Au fond du Laerdalsfjorden.

Arrivée sur le Aerdalsfjorden, en sortie du Fodnestunnelen.

Que je longe. Nous sommes ici sur la route 53.

On longe le fjord jusqu'à Aerdalstangen.

Tableau idyllique, non ?

Et après Ovre Aerdal, je m'engage sur une petite route avec péage, dont j'ai parcouru une partie en 2012.

Le péage est automatique, et par carte bancaire. J'espérais qu'elle soit gratuite pour les motos... 75 NOK. C'est carrément du vol, mais impossible de faire demi-tour, trop long détour. Je regrette, mais c'est comme ça.

C'est regrettable parce qu'il y a plein d'antennes pour le transport de l'électricité, ce qui gâche quand même pas mal le paysage !

Sinon, c'est le bonheur, comme toujours.

En plus, il fait frais, je suis parfaitement bien.

Serparti n'en revient pas, elle n'avait jamais vu ça de sa vie, la pauvre petite.

Vous voyez, c'est dommage, hein !

On voit bien la route qui se poursuit sur l'autre versant, toujours vers le nord.

Qu'est-ce que c'est beau. Et en plus, pas un chat. Alors, quand j'arrête le moteur, c'est le grand silence. Sauf les bruits de la nature : eau, glace...

Et on redescent pour rattraper la ...

route 55, qui est un véritable bijou.

Je trouve que ça se passe de commentaires.

Il y a des gens qui ont posé leur camping-car, sorti les chaises-longues, et qui restent là à admirer le paysage.
Je dis qu'ils ont bien raison, et que j'aimerais aussi pouvoir le faire.

Car c'est sublime.

Mais je vous rassure, je savoure la route, comme toujours.

J'en prends plein les yeux, et l'appareil-photo aussi !

Elle aussi, maos elle reste sans voix, je ne l'entends plus du tout. Elle roule en silencieuse, elle glisse sur la route, une vraie merveille.

Les lacs commencent à apparaître. Vous pouvez trouver des photos prises au mois d'août sur le site, pour voir la différence.

En fait, j'ai une préférence pour cette saison -avec le soleil, hein !

Là-haut, ce sont des glaciers, ils restent couverts de blanc toute l'année !

Les kilomètres défilent dans la carte postale, on n'en sort pas.

Ce plateau est quand même à 1300-1400 mètres. C'est reparti pour la descente.

Longue et magnifique, elle aussi.

Oui, je ne vous en avais pas encore montré une seule. J'en ai vu des dizaines tout au long de la journée. je ne les photographie même plus... hi hi hi.

Forcément, la neige se raréfie au fur et à mesure que l'altitude baisse.

Sur un lac bien plus bas, il reste encore une pellicule de glace.

Et je trouve que ça lui va drôlement bien !

Une dernière ?

Ah non, encore une, alors ! Au diable l'avarice.

Et ce paysage, vous en pensez quoi ?
En ce qui me concerne, le genre que j'adore.

La vallée devient de plus en plus souriante, les fermes réapparaissent. Nous fonçons vers Lom, mais j'aimerais bien trouver un petit camping avant.

Yes ! A Boverdal, un hameau, un mini-camping.

C'est combien ? 70 NOK ? OK, je prends !

Et ? Vous avez Internet ? Dans la salle à manger, jusqu'à 20 heures ? Ah, merci madame.

Encore un camping que je vous recommande très chaudement. La patronne est d'une très grande gentillesse. Je n'ai pas réussi à tout faire avant la fermeture, mais vous avez vu, j'ai réussi à vous transmettre la journée d'hier, veinards !Je poursuis mon boulot dans la tente, allongé sur un coude, à la romaine, ce qui fait mal au cou, car je ne peux pas le soutenir avec ma main, vu qu'elle pianote sur le clavier....

Il est 22 heures, je termine. Il fait encore très clair, je vais pouvoir bouquiner un epu, après avoir essayé le transfert depuis la tente. Et si ça ne marche pas, je vous l'enverrai demain matin, ouverture de la salle à 8 heures, m'a dit la patronne !

Ciao ciao, les amis. J'espère que cette journée vous a plu autant qu'à moi !

Page précédente: Europa2014 : 26 mai
Page suivante: Europa2014 : 28 mai


Depuis le 06/06/2005 Visites:906011 Aujourd'hui :113 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)