Europa2014 : 28 juillet

Voyage Europa 2014
Lundi 28 juillet 2014 - J013 - 170 km - 259 photos (4.669-3.064/28.892-25.032)
Wroclaw

Réveillé aux alentours de 7 heures, je commence par prendre une douche qui s'avère finalement excellente, contrairement à l'aspect extérieur des lieux. Je m'installe bien à l'ombre, car le soleil brille déjà, et le ciel est bien bleu. Petit déj' dans la voiture, bien installé sur les deux sièges avant, le PC posé sur la tablette spéciale achetée à cet effet en 2011 lors de mon pemier voyage avec Mygoo.

Et je passe la matinée entière à bosser. J'ai en effet constitué un dossier complet sur mon accident, avec photos, factures, etc, pour l'assurance, que je ne trouve pas très performante. C'est un travail que j'aurais dû faire chez moi, mais je ne pensais pas en avoir besoin. Et finalement, si ! J'ai tout mis en ligne, et envoyé le lien à mon assureur. Désormais, s'il a besoin de quoi que ce soit, j'aurai juste à y ajouter les éléments manquants.

Avec tout ça, je démarre à... midi !

J'avais prévu de faire une boucle ici dans un Parc National, et je m'y tiens, malgré l'heure tardive. Les maisons en Pologne sont très banales, et peu photogéniques. C'est pourquoi les villes et villages offrent très peu d'intérêt. Mais comme j'ai raté quelques belles maisons hier, je fais des photos aujourd'hui de celles qui sortent un peu du lot.

Dans le parc.

Comme la forêt est belle, et fraîche. Il a même plu voici peu, ce qui me fait le plus grand bien.

Le seul endroit où la route est belle, sinon, comme très très souvent sur les petites routes, c'est défoncé de chez défoncé !
Ce qui gâche en grande partie le plaisir, car je passe plus de temps à regarder où je passe les roues de Mygoo qu'à regarder le paysage !

Puis je prends la route 8 qui monte plein nord vers Wroclaw. Circulation, travaux, chaleur étouffante et difficile à supporter, les 100 bornes sont pénibles. Ici, Gmina Bardo.

Ici, un feu avec passage alterné pour cause de travaux. En pleine campagne. Je suis resté 20 minutes sous le cagnard bloqué à ce feu. Très très dur, je commence à regretter très sérieusement d'avoir pris cette route et cette destination... Il fait plus de 35 degrés !

Ensuite, c'est le pompom ! Je décide, en roulant, de passer la nuit à Wroclaw, et d'aller visiter le centre ville en vélo depuis le camping que Titi me trouvera. Or, la route que choisit Titi est coupée.... Je rentre en ville par la suivante.... Circulation absolument infernale, au pas, pendant des kilomètres (en fait, 13 kilomètres jusqu'au camping), et toujours sous une chaleur suffocante. En plus, l'air est ici irrespirable, ça pue, c'est dur ! Bref, j'arrive enfin au camping. Accueil plutôt froid. prix ? 50 zlotys. Alors là, certainement pas, mon bonhomme.

Titi, interrogé, m'en trouve un autre à 9 kilomètres : franchement, j'hésite, cette ville commence par me sortir par les trous de nez. Mais je suis courageux et tenace, allons-y. C'est moche partout, rien ne me plait. M'enfin, ça circule un peu mieux. Et je trouve. C'est près d'un ensemble sportif.

Prix ? 30 zlotys. C'est cher, mais je ne vais pas discuter, j'en ai assez, j'en ai ma claque. Le gars est à peine sympa. Ici, on parle allemand. Dans l'autre camping également. Les toilettes ne sont pas très propres, et ça chlingue ! Il y a Internet.

Le ciel est noir par endroits, le vent s'est levé, l'orage approche, comme tous les soirs. J'hésite à partir, puis je me dis que s'il pleut, ce sera de l'eau chaude. Je pars en short, T-shirt et sandales. Il fait bon. Et je peux vous dire que j'ai bien fait. J'ai eu une petite averse, mais rien de méchant, et je m'estime très chanceux.

Les pistes cyclables ne sont pas en très bon état, loin s'en faut. Ici, c'est une exception. Mais bon, globalement, il y en a, ce qui n'est pas souvent le cas en France. Je fais faire 15,5 kilomètres. Quel bonheur, ce vélo !

Ma première impression sur cette ville de Wroclaw se confirme : c'est laid, moche, sale.
Que suis-je venu faire ici, je me le demande !

Tiens, une belle église en briques. J'aime bien, les bâtiments en brique.

C'est ouvert. Il y a une messe. Des gens prient. Incroyable, la foi des polonais !
Très beau gothique épuré, comme j'aime.

Mais à aprt ça, le coin est bien tristounet. Je prends le GPS, et vois une grande place : Rynek.
Allez Titi, conduis-moi là, car je suis complètement paumé ici, dans les faubourgs malpropres.

Heureusement que je l'ai, lui, c'est mon meilleur ami sur la route. Ne ris pas, Eric, s'il-te-plaut !

Et effectivement, les choses s'améliorent, ça commence à devenir plus sympa.

Ah, tous ces serments d'amour éternel....

Dans une autre église, encore peuplée de monde qui prie :

Il y a de plus en plus de monuments intéressant, ça commence à me plaire.

Je commence à oublier les galères subies pour arriver ici.

J'aime bien ce style, aussi.

Chouette, les immeubles deviennent plus jolis eux aussi.

Et c'est l'arrivée soudaine sur Rynek.

Alors là, mes amis, c'est le coup de foudre.

Plus aucun regret.

Wroclaw, ça se mérite, ça se paye, mais il vous le rend bien !

Cette place est sublime, peut-être ma plus belle place polonaise.

Allez, faites le tour avec moi, vous allez voir.

Je ne pense pas que vous soyez déçus !

Il y a du monde, mais c'est très calme, bon enfant.

Il est assez tard, et c'est pour beaucoup la promenade du soir, après manger.

Coup d'oeil arrière sur ce premier côté de Rynek.

Deuxième côté.

J'adore ces façades, j'avoue être comblé !

Ici, un style un peu flamand.

OK, c'est encore le premier côté !

Autre face du deuxième côté. Un seul immeuble, magnifique.

Et en face de l'immeuble, les façades opposées. Entre les deux, une scène a été installée, sans doute en prévision d'un concert.

Ou d'un film....????

Au fond, les façades du premier côté.

Le bout du bel immeuble.

Les façades du troisième côté !

Détail de quelques unes du deuxième....

Vous suivez toujours ?

Troisième côté. Au fond à droite, une autre très jolie place.

Donc, dans cette allée du troisième c^té de Rynek, se trouve le clou du spectacle : le fabuleux hôtel de ville de Wroclaw.

Au loin, c'est le deuxième côté. Je me trouve près de l'hôtel de ville.

Là, c'est un zoom sur les façades du fond de la place dont je vous parlais plus haut.

Hé hé, je m'en doutais bien, que Bocloo voudrait se faire photographier....

Tiens tiens, et son proprio aussi, qui a profité du passage d'une jolie dame pour lui demander une photo.
Face à l'hôtel de ville.

Bocloo face au troisième côté.

Encore Bocloo....

Le côté de l'hôtel de ville. Quelle richesse et quelle maîtrise dans les sculptures. J'adore cette architecture.

Et voici le quatrième et dernier côté de cette fabuleuse place.

Avec, en face, l'autre façade de l'hôtel de ville, le côté somptueux !

Au fond, les premières façades photographiées lors de mon arrivée sur Rynek.
La boucle est bouclée.

Le ciel est de plus en plus noir, l'orage gronde de plus en plus souvent, quelques éclairs traversent le ciel.
Je me dis que j'ai vu ce que je voulais voir. Retour au camping.
Ici, en passant devant un musée.

Très belle statue.

Dernier regard sur la ville.

Retour au camping, où je retrouve Mygoo.
Le ciel est noir d'encre, et le gros nuage crève cinq minutes après mon arrivée. Un timing parfait.

Une heure de pluie ininterrompue, avec deux gros coups de canon tellement la foudre est tombée près !

La connexion Internet est extrêmement bonne. Vous avez de la chance, vous aurez tout ce soir.

Bande de veinards !

Page précédente: Europa2014 : 27 juillet
Page suivante: Europa2014 : 29 juillet


Depuis le 06/06/2005 Visites:891378 Aujourd'hui :86 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)