Europa2014 : 30 aout

Voyage Europa 2014
Samedi 30 août 2014 - J046 - 289 km - 603 photos (14.185-13.151/38.408-35.119)
Grèce : paysages de rêve, et à l'infini !

J'ai bien dormi ici, en pleine montagne. Il faisait bon, pas chaud, que du bonheur. Et un silence incroyable. Kostas m'a dit qu'il y a ici beaucoup d'ours, et donc pas de loups. Un peu plus au sud, moins d'ours, alors il y a des loups. Je pars peu avant 7h30. Tout le monde dort à l'hôtel, j'avais dit à Kostas que je partirais sans doute de bonne heure, nous nous sommes dits "au-revoir" hier soir.

Le ciel est couvert, humide. Beau.

L'émerveillement se poursuit, et je suis incroyablement heureux de rouleux à ces heures matinales.

Il n'y a pas un chat, mais beaucoup de chiens. Ah oui, les chiens, en Grèce, partout sur les routes. Couchés n'importe où, totalement amorphes, se bougeant très difficilement, mais auxquels tu ne peux faire aucune confiance. Méfiez-vous, ils ont l'air endormis, mais ce sont de vraies teignes, des faux-culs de première. T'as envie de leur parler gentiment.... Faut pas ! Jamais.

Mais à part les chiens, et parfois la route, tout est magnifique.

Une énorme coulée de magma. J'aurais aimé voir ça, mais vous savez, avec une centaine d'années programmées, je suis loin du compte !

Encore un coin extraordinaire.

Et je tombe par le plus grand des hasards sur ce magnifique pont ancien, comme les grecs en ont beaucoup.

Je suis amoureux de ces ponts !
Essayez d'imaginer les charrettes passant là-dessus ! La route, si elle est parfois -et encore- difficile de nos jours, était autrefois un sacré challenge !

Conduire des chevaux, ou des boeufs, là-dessus, avec un tombereau plein à craquer de marchandise, c'était un sacré boulot de professionnel !

Je suis resté un bon moment ici.

Jeux de lumière...

Car, s'il tombe quelques gouttes de-ci de-là, c'est quand même le soleil qui aura le dernier mot aujourd'hui !

En attendant, ces ciels sont d'une immense beauté, et je savoure !
Une rivière...

Une autre !

On en aperçoit une ici. Enfin, le lit de cailloux, à sec, bien entendu.

Petite pensée pour Laurent, qui se reconnaîtra. Ici, c'est le pays des figuiers, il y en a partout.
Je passe un peu trop tôt, et j'arriverai trop tard chez toi !

Après la traversée d'une large vallée, retour vers les montagnes.

Et le très grand lac de barrage de Plastiras.

Que je vais suivre, contourner même, sur plusieurs dizaines de kilomètres de virages !

Toutes sortes de forêts, y compris de conifères.

Après le barrage, et comme bien souvent, le paysage change radicalement.

Pour finir dans une nouvelle zone montagneuse sans aucun rapport avec la précédente.
Cette diversité fait le bonheur du voyageur, qui n'a pas le temps de s'ennuyer !

Un nouveau lac de barrage, que je trouve après avoir roulé sur trois kilomètres en sens interdit, et j'ai bien fait !
Le détour eut été énorme, et un gars rencontré au milieu me dit "no problem, no problem"....

Un chasseur a vidé son tromblon ! Je trouve ça dans tous les pays....

J'aime beaucoup ces monts couverts d'arbustes bien verts comme ici.

C'est ici, au bord de cette rivière pas complètement à sec, que je casse la croûte et bois mon traditionnel grand bol de café.

Titi me trouve deux terrains de campings à Delphes -j'en connais un, utilisé en 2010-, puis un terrain de camping un peu plus loin, au bord de la mer. Cette fois, je ne ferai pas l'idiot comme hier : je prends celui du bord de mer comme "cible", et ce sera ma pause du soir, quel qu'en soit le prix !

Une longue et belle lignhe droite me dirige droit sur ces montagnes. La chaleur est terrible !

Au bout de cette ligne droite, une ascension extraordinairement belle, sur une route plutôt en abandon, mais qui fut très belle, c'est visible.

La route s'élève rapidement, dégageant des vues inoubliables. J'ai passé sur cette ascension des moments d'une immense beauté.

La fameuse ligne droite parcourue tout-à-l'heure, vue d'en-haut.

Une vraie vue aérienne. Au fond, la ville de Lamia. Mais en fait, c'est tout simplement une vue....

mygooienne !

Loin, très loin à l'horizon, c'est la mer, à une quinzaine de kilomètres à vol d'oiseau.

Ma route à travers la végétation.

De l'autre côté du col.

C'est un enchantement permanent. Il y a ici de quoi passer un paquet de semaines de vacances ! Le nombre de petites routes se perdant dans les montagnes est énorme, et il y a là de quoi explorer à gogo.... sur des routes de "ouf" ! Bref, l'aventure, la vraie, j'en suis bien certain.

Et l'énorme, la brûlante chaleur torride est revenue !

Ecrasant tout sur son passage.

Je traverse ensuite une zone si belle que j'en tremble encore.

Si je m'étais écoûté, j'y serais encore. Il y a là de quoi remplir des dizaines de cartes mémoire !

Et croyez-moi, je me retiens un paquet de fois.

La région autour de Delphes est totalement couvertes d'oliviers.

Cette vallée est l'une des plus belles oliveraies qu'il m'ait été donné de voir dans ma vie. Non, c'est LA plus belle.

Petit village à côte de la ville de Amfissa.

Les oliviers vus de près.

Leur feuillage argenté est si beau, sous le vent, que tu as l'impression de te promener au coeur d'une bijouterie.

Arrivée sur la côte à Itea.

Et c'est là que se trouve mon camping. Le boss parle français, très sympa, très accueillant.

Ombre, douches, toilettes, Internet, tout est là pour me plaire. Dix euros, que je ne marchande pas !

Dans la soirée, alors que je bosse, j'entends un gros coup de tonnerre. mais.... ça tremble un peu, tant le coup est violent. Et je me dis que... Tremblement de terre ? Non.... Plus tard dans la soirée, un couple de français retraiés arrive, et parle des trembements de terre ! Il y en a eu plusieurs ces trois derniers jours, l'épicentre est sur la côte en face. Pas bien méchant. mais la semaine dernière, il y en aurait eu un de magnitude 6 dans le Péloponnèse.... Ceci dit, dans Mygoo, je ne suis pas inquiet. Mais ça fait drôle, tout-de-même !

Allez, 22h30, j'essaye de vous envoyer tout ça. Bises à tout le monde !

Page précédente: Europa2014 : 29 aout
Page suivante: Europa2014 : 31 aout


Depuis le 06/06/2005 Visites:851821 Aujourd'hui :151 Maintenant:11 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)