Europa2014 : 7 juin

Voyage Europa 2014
Samedi 7 juin 2014 - J068 - 392 km - 90 photos (18629-15665)
Lorsque l'on est arrivé en haut, il faut bien... redescendre ! Traversée de la Laponie.

Mine de rien, hier soir, j'ai quand même bossé jusque vers 21 heures....Ce qui signifie que je ne me suis pas vraiment reposé. C'est sûr, j'ai peu roulé, mais j'ai passé l'après-midi devant le PC... Il faisait alors très froid et humide. Une chute de température d'au moins 15 degrés, à mon avis. Bref, je sortais donc de la cuisine et me dirigeais vers la tente. Mon voisin allemand est alors sorti de son camping-car et m'a dit : "si jamais vous décidez de rester vous reposer demain, il y aura spaghettis à la Bolognaise au repas de midi!". Incroyable, hein ! Quelle gentillesse. Merci, mon ami. Je me promets que, s'il pleut, je resterai.

Je me réveille vers 6 heures. La tente est bien mouillée. Elle est couverte de moustiques, comme hier soir. Il ne pleut pas, mais le camping est dans le brouillard. Il fait très froid. Je vais me prendre une de ces douches, histoire de me mettre en forme. Et ça marche. J'ai envie de partir, je n'ai plus rien à manger, et je n'ai pas envie de rester ici dans ce froid, autant filer vers le sud. Bien sûr, je remets les doublures, c'est indispensable.

Et heureusement, que je les ai mises. Car malgré elles, j'ai eu froid, vraiment froid. J'avais aussi mis les sous-gants de soie, et il les fallait. Impossible de faire la moindre photo jusqu'à celle-ci, en arrivant à Honningsväg : le brouillard était à couper au couteau, je ne voyais rien ! Je voulais faire le plein à Honningsväg, mais la station n'est pas encore ouverte, je ne peux payer qu'avec la carte. Or, il me reste des espèces que je dois "liquider". Prochaine station à Olderfjord, 100 km, c'est bon, ça ira. C'est parti.

Je n'ai fait aucune photo. J'étais gelé. Je suis arrivé à la station en grelottant ! Je prends pour 100 NOK d'essence, ce qui fait 6 litres : là, on est à plus de 2 euros le litre.... Terrifiant ! Je rentre payer, et aussi me réchauffer. Il me reste 22 NOK en pièces, et je vois une belle part de gâteau pour 25 NOK. Le gars me la laisse pour 22, comme je le pensais. Je m'asseois et la mange tranquillement. Quand je ressors, ça va mieux.

Je retrouve donc la route E6 là où je l'avais laissée. Elle longe le grand Porsangerfjord jusqu'au fond, à Lakselv.
Il reste un peu de neige en bord de mer, près de la plage !

J'ai toujours très froid, jusqu'à Lakselv, environ 60 bornes.

La E6 continue jusqu'à Kirkenes, comme je vous le disais, et elle passe par Karasjok, en terre lapone. C'est d'ailleurs leur capitale.
C'est là que je la laisserai.

Comme vous pouvez le voir, ça commence à se découvrir. Et j'ai en même temps l'impression qu'il fait moins froid.

Et effectivement, le ciel se découvre au fur et à mesure que les kilomètres défilent, que je roule vers le sud.

Pour finir par être fort agréable. Ah, quel bonheur, je me sens revivre !

La forêt, les rivières, c'est la Laponie.

Karasjok.
Je ne m'attarde pas.

Je roule maintenant sur la 92, puis ensuite la 93.

Ces deux routes longent presque continuellement des rivières de toute beauté.

En fait, je ne suis pas "fan" de la Laponie, que je trouve très monotone. Ce sont des forêts, majoritairement, de petits bouleaux, comme sur cette photo.

Quelques rennes.

Donc, les rivières de Laponie, par contre, sont celles que je préfère de toute la Norvège.

J'adore leur dimensions : elles sont larges, puissantes.

Les routes 92 et 93 sont très très pénibles, car plutôt défoncées. Aïe, mon dos ! Aïe, mon pneu !

Depuis Alta, je ne dépasse plus les 70 km/h, histoire de ménager ce qu'il me reste de gomme. Mais la route n'épargne rien, elle !

La Laponie, c'est comme ça sur des dizaines de milliers de km2

Un p'tit zoom pour mieux "apprécier".

J'ai mangé ici, sur un parking. Je suis resté environ 20 minutes, sont passées environ 10 voitures. 3 de touristes : tous m'ont fait bonjour en passant. Le reste pour les norvégiens : aucun bonjour... C'est comme ça, les gens, ici. Pour les faire sourire, il faut d'abord les accrocher. Pas évident.

Certains viennent ici en avion....
Je suppose que ce doit être un paradis pour pêcheurs, et peut-être pour chasseurs, je ne le sais.
Mais c'est clair que ce n'est pas un paradis pour moi.

Et encore, je ne vous parle même pas des moustiques....

Quelques paysages.

Tellement d'eau qu'elle est sortie de son lit !

Et voici Kautokeino.

Et ce qu'en dit l'ami Wikipedia :

Kautokeino est la localité la plus méridionale du Finnmark, et voisine Alta au nord, Karasjok à l'est, Nordreisa et Kvænangen du comté de Troms à l'ouest, et Enontekiö en Finlande au sud. Avec 9 704 km2, c'est la commune la plus étendue de Norvège. Quelque 10 000 lacs et étangs couvrent 640 km2 de sa superficie. On compte environ 86 femmes pour 100 hommes. Plus de 50 % de sa population a moins de 30 ans. La rivière Kautokeino coule d'un lac proche de la frontière finnoise, puis passe par Kautokeino et Máze avant de rejoindre Alta, pour prendre le nom de rivière Altar. La rivière est généralement désignée en son ensemble Kautokeino/Alta-vassdraget.

J'ai envie de me poser. Il y a un camping, au Arctic Motell. La dame me reçoit avec beaucoup de gentillesse. Elle me porpose 110 NOK, je lui demande à 100, elle accepte. Je suis par contre obligé de payer avec la carte, n'ayant plus un sou norvégien. En effet, je comptais dormir en Suède, mais j'ai finalement bien roulé, il faut reposer Serparti et son cavalier.

Le camping est très propre, cuisine, courant, Internet (avec FTP, vous allez pouvoir rattraper votre retard) !

Il est 18 heures, et je termine.

A propos, veuillez me pardonner les fautes de frappe et, surtout, les fautes d'orthographe. J'espère qu'il n'y en a pas trop. Je déteste ça, mais je ne prends pas le temps de me relire, en espérant que vous serez quelque peu tolérants sur ce point. Il n'y en aura pas dans le bouquin !

Oups, je m'aperçois à l'instant que je n'ai pas fait les photos de rigueur du camping. Je vais les faire dès que je vous aurai quittés.

Page précédente: Europa2014 : 6 juin
Page suivante: Europa2014 : 8 juin


Depuis le 06/06/2005 Visites:851101 Aujourd'hui :337 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)