Europa2014 : 7 mai

Voyage Europa 2014
Mercredi 7 mai 2014 - J037 - 137 km - 53 photos (9896-6934)
De la plaine d'Alsace au coeur des Vosges

La nuit fut bonne et chaude, mais courte... Lever un peu après 7 heures.

Après m'avoir préparé un délicieux p'tit déj', Claude a décidé de m'accompagner dans la plaine d'Alsace.
Serparti fait bien mince à côté du beau scooter de Claude !

Sur les petites routes à l'ouest de Strasbourg.

Les petits villages alsaciens. Au fond, les Vosges, et le Mont Sainte Odile.

Obernai est une superbe ville au pied du mont Sainte Odile.

Alors, non content de m'avoir hébergé et nourri, Claude a décidé de m'offrir un pot ici avant de repartir... au boulot !

Que dire ? Merci encore, l'ami.

Il pleut, plus ou moins, plutôt plus que moins, d'ailleurs.

Du coup, je fais moins de photos, peu désireux de donner la possibilité aux gouttes de s'éclater sur l'objectif.

Les maisons sont extrêmement belles.

Il faudrait prendre son temps, comme toujours.
Mais au moins, vous savez que ça existe, et vous pouvez venir voir par vous-même.

Et approfondir la balade.

Il est déjà 11 heures lorsque nous nous séparons.

Le Mont Sainte Odile. Claude tenait à ce que je fasse le détour, mais il est trop tard désormais.

En montant vers le Champ du Feu et le Coil de la Charbonnière.

Malheureusement, je me suis très vite retrouvé dans le grand nuage, le brouillard dense et humide, et froid. J'ai mis la caméra, et je pourrai certainement en extraire quelques trolls et autres bêbêtes des forêts que j'ai juste entr'aperçus. Mais peut-être vais-je enfin découvrir l'un d'entre eux sur le film ? Nous le saurons cet hiver, lorsque je dépouillerai tous ces trésors.

Je retrouve une visibilité normale une fois redescendu des hauteurs.

Arrivée à Saales.

La montagne fume, et j'adore ça.
En effet, la vapeur d'eau se déplace au gré des courants d'air et des différences de températures, et ça change de minute en minute.

Une très belle maison vosgienne.

Soudain... je ne sais plus dans quel pays je me trouve. En Ecosse ?

Mais non, je suis bien en France, dans les Vosges, mais j'ai la joie de rencontrer mes amies les vaches écossaises. Elles ont franchi la Manche !

Peu avant d'arriver chez mon frangin.

Accueil évidemment très fraternel...

Vidange du moteur de Serparti. Après 9.896 km : bien calculé, non ?

Mon frère me dit que l'huile n'est même pas noire.

Comme j'ai abîmé mes bottes avec le rebord en acier que mon neveu a fait en rempart, mon frère met un pansement...
Un bavoir usagé d'un de ses petits-enfants.

Génial, merci petit frère pour ton accueil et le travail sur Serparti.
Et merci à ma belle-soeur pour les délicieuses préparations.

Vous êtes des amours.

Page précédente: Europa2014 : 6 mai
Page suivante: Europa2014 : 8 mai


Depuis le 06/06/2005 Visites:861550 Aujourd'hui :244 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)