Europa2014 : 9 novembre

Voyage Europa 2014
Dimanche 9 novembre 2014 - J117 - 414 km - 234 photos (31.862-49.200/56.085-71.168)
Entrée dans le dernier pays du voyage : le Portugal.

Finalement, je suis resté là où j'étais, comme je m'en doutais. Quand j'ai terminé mon job, en fait, je n'ai plus envie de bouger, mais de rentrer bien au creux de mon sac de couchage. Et je vous avoue que j'adore être là, dans ma petite cage, bien au chaud, et entendre les bruits de la rue espagnole bruyante, la circulation, les gens qui passent et parlent, les gosses qui crient, les warnings de ceux qui s'arrêtent à côté, les quelques klaxons. Bref, la vie, quoi, qui passe tout autour de moi sans soupçonner le moins du monde qu'un petit français est là, tout près, en train de s'endormir, le coeur léger et heureux. Etre invisible au milieu de la foule, quel bonheur. Pour tout vous dire, moi qui déteste la ville, je préfère mille fois mieux dormir ici que seul dans la nature. Je suis comme ça la nuit, et de jour, c'est à l'opposé ! Je me suis réveillé vaguement deux-trois fois, il y avait beaucoup de monde dans la rue, mais je me rendormais aussitôt. Bref, une nuit excellente, un spot fabuleux !

Pas question de me tromper d'heure ce matin. Je me lève vers 6h30. Je sors faire ma photo, et que vois-je ? Le bistrot est déjà ouvert ! J'y vais, le patron me reconnait et m'accueille très gentiment. Chocolat chaud et deux grande tartines grillées, une avec confiture et une avec beurre, deux denrées que je mange si rarement. Internet avec ça, bien au chaud, c'est... que du bonheur. Facture ? 2,90 €... Comme j'ai bien fait de rejeter le camping !

Départ à 8 heures. Direction le Nord-Ouest. Il a plu une partie de la nuit. Et le ciel est bleu au départ, et il fait doux. Je traverse la sierra de Aracena, que voici d'ailleurs. Là, ça caille, le vent est très froid. Quel changement de température !

Autre vue d'Aracena.

Toujours sur une nationale. La route traverse de splendides forêts de chataîgniers, puis de chênes.

Je m'arrête un moment pour ré-étudier mon itinéraire, changé hier soir au bistrot, mais dont je ne me souviens plus. Et comme je l'ai changé, celui qui est sur Titi n'est pas bon. Obligé d'allumer le PC pour voir le tracé. Et je le change encore : je décide de tenter une petite route, car sur la nationale, et bien qu'elle soit très belle, je ne peux pas faire de photos.

Choix ô combien judicieux : de suite, c'est superbe, et je suis à nouveau envoûté.

Beaucoup de fermes abandonnées. On sent qu'il y a eu beaucoup de vie ici. Quelle tristesse de voir ça.

Mais... eh bien non, les fermes ne sont pas abandonnées. Si les habitants n'y habitent plus, ils ont laissé leurs animaux ! De gros cochons grognent. Ces deux-là, m'ayant entendu, se rapprochent en grognant, et en se fiant à leur odorat et à leurs oreilles, car je leur parle.

Il y a donc de l'élevage dans toute la région. ici, des chêvres, un peu plus loin des moutons, j'ai vu quelques beaux boeufs.

C'est absolument magnifique. Et il règne ici un calme inimaginable. On respire une paix totale dans ces montagnes.

Le chêne-liège est le roi du pays. Il recouvre les pentes sur plusieurs dizaines de kilomètres.

Encinasola, le seul village sur près de cinquante kilomètres de bonheur (pour moi).

L'animal le plus en vogue ici est bien le cochon. Mais ce ne sont que des élevages à taille humaine, rien d'intensif. Les bêtes sont splendides.

Puis je retrouve une départementale plus importante. Mais très jolie.

Les températures se sont à nouveau radoucies.

Et voilà, les amis, le dernier pays du voyage Europa 2014. Je dois bien sûr encore repasser par l'Espagne, mais le Portugal est le 41ème pays différent que je visite au cours de ce périple. Il me manquera donc la Moldavie, que je n'ai pas eu envie de voir lorsque j'en étais proche. Dommage, mais ce n'est pas non plus une catastrophe.

Cette partie du Portugal est plutôt plate.
Aussi, je reste sur les grandes voies, désireux d'atteindre la capitale ce soir, pour la visiter tranquillement demain.

Un grand lac de barrage, mais les rives sont plates, il y a juste ce tout petit relief. Dommage.

Quelle énorme et bonne surprise. J'aurai donc revu des cigognes avant de rentrer !
Celle-ci est la Potuguaisa Cigogna, bien connue pour son calme aérien.

Petit village portuguais, aussi blanc que ses voisins espagnols.

La route est très souvent bordée d'arbres, j'adore ça. ici, des chênes-liège.

Là, des eucalyptus.

Là, des.... Oups ! Mon repas, ce midi. Vous l'aurez reconnue ! Celle-ci parle espagnol....

Là, des pins.

Ecorces de liège. Il y en a une quantité énorme. mais en contre-jour total, et la zone ceinturée par une très haute barrière de grillage solide. Impossible donc de vous donner une vue d'ensemble. J'en ai vu une aussi en Espagne.

Là, des pins et des eucalyptus.

Ensuite.... Route pénible, obligé que je suis de contourner l'immense estuaire du rio Tejo qui se jette en mer à Lisbonne, car je ne voulais pas payer. Ce que je ne savais pas, c'est que je devrais traverser plusieurs zones urbaines denses et au fort trafic. Heureusement, finalement, l'accès libre à l'autoroute arrive enfin, environ 25 kilomètres avant le camping. Car ce soir, je suis au camping, et j'ai réservé deux nuits. En fait, j'ai reçu un mail d'un de mes beaux-frères, participant à Europa 2014 : nous serons au camping de Lisbonne le 10, on pourrait peut-être s'y rencontrer ? Et comme ça collait bien avec mon itinéraire, j'ai dit "oui". Demain, je vais visiter la ville. Et il me faudra le parapluie, apparemment. Ce sera donc avec le bus....

Au fait, les portuguais ne sont pas à la même heure que les espagnols. Ma journée durera une heure de plus, que je devrai rendre en retournant en Espagne.... 19h50.... Heu, non, 18h50, du coup. Je vous laisse quand même, car il y a une salle où l'on reçoit le WiFi, mais elle est ouverte à tous les vents, et je commence à avoir froid. J'ai discuté avec plusieurs personnes, toutes françaises. En fait, le camping est plein de français. Pour une fois, nous sommes plus nombreux que les allemands !

Page précédente: Europa2014 : 8 novembre
Page suivante: Europa2014 : 10 novembre


Depuis le 06/06/2005 Visites:872752 Aujourd'hui :238 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)