Europa2014 : 9 octobre

Voyage Europa 2014
Jeudi 9 octobre 2014 - J086 - 336 km - 543 photos (24.395-34.447/48.618-56.415)
Toujours dans les Apennins, on escend vers le sud.

Je me réveille pile poil comme je l'aurais voulu. Il fait un temps magnifique. Je ne verrai pas un seul nuage de la journée ! Les températures sont, comme ces derniers jours, absolument idéales, voire presque un peu trop chaudes. Du moins, ce soir, dans Mygoo, je bosse torse nu à 20 heures....

Je pars à 7h20. Le camping-car des italiens à côté est encore endormi, toutes les ouvertures sont calfeutrées.
Ci_dessus, le village dans lequel j'ai passé cette nouvelle belle nuit.

Restes d'un château au sommet d'une colline surplombant un village.
Je répète : il y a de quoi y passer des semaines, pour tout voir....
Je ne fais que passer, mon programme est trop énorme pour m'attarder, même si c'est magnifique, comme c'est le cas ici.

Castel del Monte. Je fais une boucle pour revoir le haut-plateau vu hier soir trop tard !

Pic impressionnant, sur le plateau.

Voilà. J'adore ces immenses espaces.

Jeux d'ombre et de lumière.

Vue arrière en contre-jour total.

Mais où vont-elles comme ça ? Et elles ont un regard si triste, ça me fait de la peine pour elles.

Elles partent sur les hauteurs.

Et me voici sur la route d'hier soir, celle parcourue de nuit en me rendant à mon village.

Vers l'est...

Mon village de la nuit. Photo prise du même endroit que celle d'hier soir, sur laquelle on ne voyait que les lumières.

Je redescends ensuite vers la vallée pour aller voir les Apennins plus au sud.
Je passe tout près de L'Aquila, cette ville qui a tant souffert du terrible tremblement de terre de 2009.
Car cette région est une zone tectonique très forte.

Il s'ensuit un long passage en plaines ou fonds de vallées très brumeuses et en fort contre-jour, un désastre pour lephotographe que je suis.
Longtemps plus tard, je retrouve les montagnes, je quitte enfin les zones à forte concentration humaine.

Et je retrouve ces villages haut perchés.

Puis la route prend de la hauteur, je passe des centaines de virages dans une montagne couverte de forêts.

Soleil, montagnes, villages, forêts.... que du bonheur. Comme hier, les routes sont entre 1000 et 1500 mètres, et il fait bon. C'est merveilleux.

Les sous-bois sont incroyables. Et quand j'arrête le moteur, vous entendriez le silence !

Barrea, au cieur des Abbruzes.

Et son magnifique lac.

Je mange devant ce village. Il est déjà 14h15 ! Les journées sont trop courtes, je ne parviens plus à faire mon quota. OK, je fais beaucoup de photos, mais ça n'explique pas tout. Le problème est surtout que les jours raccourcicent très vite, et je n'ai plus assez de lumière pour aller au bout de mon programme quotidien !

Je pars vers une boucle de la région, qui sera malheureusement coupée, pour cause de route... coupée.

Je vais voir ici les plus belles forêts d'automne jamais vues.

Admirez cet immense cirque. Ah, que j'aimerais marcher là-haut !

Et admirez ces forêts.

Absolument incroyable. Je suis resté scotché là un moment, devant une telle beauté.

Dans la forêt, au retour de la boucle.

Sortie de forêt.

Amis du soir....

Une des dernières photos.

Je suis dans une petite rue tranquille dans une ville importante appelée Isernia. Mon plan était d'aller bosser dans un bistrot Internet, mais dans le centre, les stationnements sont payants jusqu'à 20 heures, désolé. Il est 20h50, je termine.

Page précédente: Europa2014 : 8 octobre
Page suivante: Europa2014 : 10 octobre


Depuis le 06/06/2005 Visites:920457 Aujourd'hui :153 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)