Le sable vu avec Miko : premières photos

24 février 2017

Jean-Marc, un membre du forum "Le Naturaliste", a eu l'extrême gentillesse de me prêter son appareil-photo Lumix G6, ceci afin de me permettre de faire mes premiers tests de photos avec la binoculaire. J'ai en effet effectué début février des tests avec une caméra vidéo numérique, qui était à priori ma solution préférée. Cette caméra m'a été gracieusement prêtée par Denis Bernard, de la société Cofemo, et que je remercie très chaleureusement. Malheureusement, les essais ne m'ont pas paru satisfaisants, ayant toujours été incapable de faire une mise au point correcte avec. La caméra en elle-même était de très haute qualité, et je ne la remets aucunement en cause. Mais je suis persuadé que ces caméras sont dédiées à du matériel médicinal, ou du moins à des microscopes biologiques travaillant en diascopie (transparence) en totale opposition à mes propres besoins (épiscopie, éclairage au-dessus de l'objet à photographier).

Pour faire fonctionner le G6 sur ma bino, il faut passer par une tablette Android et un programme spécifique permettant de transposer l'image sur l'écran de la tablette, et de déclencher le G6 avec le logiciel sans faire trembler tout l'édifice avec les vibrations qui seraient immanquablement générées par l'appui manuel sur le déclencheur physique !

Les images qui suivent proviennent donc de ma première prise en mains. Je suis déjà satisfait. Il s'agit de sable en provenance de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, très coloré, des teintes rouge et noir en haut de plage, près des falaises de la corniche. Un très beau sable. J'ai fait des photos à divers grossissements, en tournant la molette du zoom. Pour chaque image, j'ai fait une dizaine de photos du même cadrage en tournant, cette fois, la molette de mise au point : c'est pour effectuer une prise de type "focus stacking", ou "zédification". Ensuite, j'ai utilisé un logiciel qui a aligné les photos, et les a regroupées dans une seule. J'ai ensuite procédé à l'amélioration de chaque photo résultante avec Photoshop, puis j'ai diminué leur taille originale d'environ 75 %, à 1200 pixels. Ne soyez pas trop sévères : c'est un tout premier essai. J'espère fortement améliorer ça, mais je suis satisfait de ce premier "jet" ! Pour l'instant, il m'est très difficile, voire impossible, de vous donner le grossissement utilisé. Cependant, à titre informatif, je peux vous dire que la taille des grains de sable est, en moyenne, comprise entre 0,5 et 1 mm. Mon prochain boulot sera de calibrer précisément la taille réelle représentée par une photo avec un zoom déterminé, ce qui rendra bien plus simple l'interprétation des observations. Allez, place aux résultats !

Vos remarques sur le livre d'or me feront très plaisir, si vous en avez le temps !


Depuis le 06/06/2005 Visites:931202 Aujourd'hui :344 Maintenant:7 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)