Lisbonne

18 et 19 janvier 2019 : Lisbonne.

1er jour, 25 km et 47 km pour le deuxième. 1er bivouac à Lisbonne et le second au camping Outao près de Setubal.

Réveillés de bonne heure (enfin, en comparant avec les autres jours), nous décidons de manger vite fait et de filer directement sur Lisbonne. Pourquoi donc, me direz-vous ? Eh bien ma foi, parce que la pluie est censée arriver en milieu d'après-midi, et il devrait pleuvoir samedi toute la journée. Donc, le but, vous l'aurez compris, est de "se faire" Lisbonne avant la pluie ! 25 km, c'est la distance nous séparant du parking visé grâce à la super-application Park4night, à savoir un parking le long du Tage, pas très éloigné de la très fameuse Tour de Bélem que, personnellement, en trois visites à Lisbonne, je n'ai encore jamais vue !!! Le trajet, malgré quelque trafic, fut néanmoins plus rapide que prévu ou, dit autrement, c'eut pu être beaucoup plus long en terme de temps à passer à rouler.

Le parking est parfait, et nous resterons dormir ici ce soir. Pour rejoindre la tour, c'est facile, il suffit de suivre le Tage, elle se trouve à un peu moins de deux kilomètres de là. Sur le trajet, nous passons près de ce monument grandiose érigé à la mémoire des navigateurs portugais des 15è et 16è siècles et du prince Henri le Navigateur. Le nom du monument : le Padrao dos Descobrimentos (monument aux découvertes). Les sculptures sont magnifiques, et l'ensemble est gigantesque !

Vue arrière sur l'autre face. Les personnages sculptés sont évidemment différents !

Statues situées face à un musée.

Et voici donc la fameuse Tour de Belem, construite vers 1515 par le roi Manuel 1er du Portugal pour garder l'entére du port de Lisbonne.

Bien. Ceci fait, nous désirons aller maintenant au centre-ville de la capitale et... en regardant la carte, nous faisons l'amère constatation que nous venons tout simplement de nous en éloigner ! Comme, en plus, cette partie ne présente aucun intérêt, que ce soit visuel ou culturel, nous prenons le tramway : 3 euros , chacun, ce n'est pas bon marché, mais au moins, ça va vite ! Et nous voici peu de temps après au "Cais do Sodre", tout près du Terrero do Paço, la Place du Commerce, celle que je préfère à Lisbonne.

La voici, la fameuse Place du Commerce.

Contre-jour sur le Tage.

Nous "montons" vers les "hauts" de Lisbonne via les rues centrales piétonnières.

Le très fameux ascenseur de Santa Justa (Elevador de Santa Justa).

Le sol de la superbe Praça (place) Dom Pedro IV. Les dessins des pavés donnent une impression de relief fantastique, j'adore !

Très bel ensemble sculptural..

Le Castelo de Sao Jorge sur les hauteurs vers l'est.

Le tuk-tuk de Lisbonne.

La belle Praça dos Rstauradores, avec le Monumento aos Restauradores, normal.

Puis le très très fameux funiculaire de Gloria, ouvert en 1885. J'adore cette rue, que nous avons bien entendu montée à pied !

Croisement des deux funiculaires, l'un monte pendant que l'autre descend.

Croyez-moi, la pente est très raide !

Kiosque et Jardin de Sao Pedro de Alcantara, depuis lesquels on a une vue absolument magnifique sur Lisbonne (voir ci-après). Nous avons mangé dans un petit restaurant un peu plus haut, une excellente soupe suivie du plat du jour (lapin pour moi et poisson pour Claudine). Délicieux, merci chérie !

Visite d'une petite galerie d'art.

Nous sommes montés jusqu'à la Praça Marques de Pombal. La pluie, comme c'était prévu, a commencé à tomber, et nous avons décidé de rentrer sans plus attendre, par les bus. J'ai téléchargé une application sur le smartphone, qui m'a donné les bons numéros de bus, les lieux où les prendre, etc... Génialissime. Nous avons changé à Cais do Sodré, comme ce matin.

Et nous voici de retour au port de Belem, au bord du Tage. La pluie s'est mise à tomber nettement plus sérieusement, et nous étions heureux d'être rentrés au chaud dans Rouletabille. J'aurais aimé rentrer à pied, mais je suis finalement bien content d'avoir suivi la demande de Claudine de rentrer en bus, nous aurions été trempés et transis ! Au lieu de ça, un bon café accompagné d'une patisserie locale achetée juste à côté, quel bonheur !





Beaucoup de pluie cette nuit, mais il ne fait pas froid. Nous prenons tout notre temps, sachant que la météo du jour est vraiment mauvaise : pluie à 100 %...




Départ de Lisbonne par le Ponte 25 de Abril. Par chance, on a droit au soleil ! Sur notre droite, l'estuaire du Tage, grandiose. Côté droit, le monument visité hier et, tout au bout juste après, la Tour de Belem.

Au loin, la statue Cristo Rei, faisant penser à celle de Rio de Janeiro...

Dernier coup d'oeil sur l'immense embouchure du Tage.

Bien plus tard, après avoir franchi une zone sans aucun intérêt (banlieues infinies, zones industrielles insipides), nous entrons de nouveau, enfin, dans le beau : la Serra da Arrabida.

La pluie revient, et nous devons de nouveau faire les services de Rouletabille. Nous trouvons ce qu'il nous faut dans le camping municipal de Setubal. Prix des services : 3,90 €. Prix de la nuit, avec les services et l'électricité : 8,90 €. Là, avec la pluie annoncée, il n'y a pas à tergiverser : nous prenons la nuit complète, d'autant plus que nous désirons charger nos batteries à fond, ainci que celle de mon VTT, les PC, etc. Premier camping depuis le départ, en terme de coût, c'est dérisoire !

Du coup, j'en profite pour mettre à jour le travail de Claudine, qui tenait aussi à vous mettre un petit mot, à lire plus bas. A la prochaine.

Page précédente: Ericeira
Page suivante: Arrabida


Depuis le 06/06/2005 Visites:1162606 Aujourd'hui :204 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)