De Zuberec à Banska Stavnika (Pologne et Slovaquie) 49ème jour

Jeudi 15 juin 2006 - 49ème jour - 296 km - 267 photos

De Zuberec à Banska Stavnika (Pologne et Slovaquie)


Lever 7h30, et départ... 9h10. Franchement, tente ou pas, je serai un ételnel LENT. Heureusement, quand il faut, j'y arrive aussi sans problème...



Vue extérieure depuis une autre chambre à l'étage.



Et voici la maison...



Bâti de bois servant à l'édification des meules de foin.


Petite rivière et joli gué, entre Oravice et Vitanova.

Petite rivière et joli gué, entre Oravice et Vitanova.


Vitanova Slovaquie

Traversée de Vitanova. Les maisons sont du même genre que celle où j'ai passé la nuit, c'est-à-dire, en fait, de très grandes maisons.
Ici, je prends la 620 en direction de l'est. En effet, je retourne vers la Pologne.


Hladovka Slovaquie

Dans le jardin d'une maison à Hladovka.


Sucha Hora Slovaquie

Sucha Hora, dernier village slovaque.


Splendide paysage au niveau de la frontière slovaquie-Pologne. Vue sur les Tatras.

Au Sud, je retrouve les Tatras. Pour vous expliquer. Hier, j'ai longé la partie sud du massif des Tatras, d'est en ouest. Et aujourd'hui, je les contourne par le nord, pour longer cette fois la partie nord du massif, d'ouest en est... Pas trop compliqué ? Sinon, regardez la carte...


Splendide paysage au niveau de la frontière slovaquie-Pologne. Vue sur les Tatras.

Splendide paysage au niveau de la frontière Slovaquie-Pologne. Vue sur les Tatras.


Entrée en Pologne, à Chochotow.

Entrée en Pologne, à Chochotow.


Entrée en Pologne, à Chochotow.

Alors ce village est vraiment impressionnant et vaut, à lui seul, le chemin que je fais ce matin! Toutes les maisons sont en bois ouvragé, de type chalet, mais très très belles; et environ 30 à 40 pour cent d'entre elles ont des décorations extérieures rappelant la vie de Jésus...


Entrée en Pologne, à Chochotow.

Oui, oui, je vous l'ai dit, c'est énorme, avec force fleurs, drapeaux "ave maryja", etc...


Entrée en Pologne, à Chochotow.

Cela dit, c'est d'une propreté et d'un ordonnancement vraiment étonnants!


Entrée en Pologne, à Chochotow.

Certains ont même carrément fabriqué un autel dans leur jardin, avec la nappe, et tout et tout; j'ai vu des gens en train de changer les décorations, remettre d'autres fleurs, bref, on dirait un concours de beauté, sauf que c'est avec des objets religieux.


Entrée en Pologne, à Chochotow.

Au milieu du village de Chochotow.



A Chochotow, je prends la 958 vers le sud, en direction de la Slovaquie.... et surtout, des Tatras. Les meules de foin juste confectionnées.



L'herbe commence à peine à sécher.



Une ancienne ferme.



Une très belle maison.



Certaines maisons sont immenses et doivent certainement avoir plus de vingt pièces !


La route 958 qui passe à Witow et conduit à Zakopane est un véritable enchantement.

La route 958 qui passe à Witow et conduit à Zakopane est un véritable enchantement.


La route 958 qui passe à Witow et conduit à Zakopane est un véritable enchantement.

Ici à Witow.



Puis c'est l'arrivée à Zakopane; eh bien, sa réputation, ce sont à mon avis ses sanctuaires, ses églises.. Les deux églises que j'ai vues -les deux plus grandes- étaient tout simplement inapprochables. La première -photo ci-dessus- avait le parvis noir de monde, les gens priaient et chantaient, c'était reproduit sur haut-parleurs! Mais la foule, immense! Et l'autre: encore pire. Les rues étaient bondées à ne pas pouvoir passer à pied, et les gens -enfin, la foule- suivait deux croix dont je n'ai vu que le haut: c'étaient des processions, et tout le monde chantait. Hallucinant.



Zakopane est une ville située dans la voïvodie de Petite-Pologne, dans le sud de la Pologne. Dixième plus grande ville de la Voïvodie, Zakopane est en fait considérée comme la capitale des sports d'hiver de ce pays, et représente un important centre touristique. Elle se situe sur la Zakopianka, tout juste en contrebas de la plus importante chaîne montagneuse de la Pologne, les Tatras. Zakopane est en partie située sur le territoire du parc national des Tatras. La ville attire près de 3 millions de touristes par an, ce qui la place en troisième position dans le pays après Varsovie et Cracovie.

Une autre église, en bois celle-ci, à Zakopane.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

Petite, mais très belle, entièrement en bois. Je l'aperçois de loin en passant sur la route.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

Jaszczurówka est un quartier de Zakopane, sur la route 960 longeant les Tatras et conduisant directement en Slovaquie.
A cet endroit se trouve cette petite chapelle.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

Comme il n'y a presque personne ici, je décide d'aller y voir de plus près.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

Une statue au-dessus de la porte d'entrée.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

Jolies décorations sur la façade. Quelques tags de signatures aussi.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

Détail sur la serrure de la porte.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

Détail sur les nombreuses gravures sur bois de l'intérieur.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

On aperçoit en arrière-plan les "clous" présents aussi sur les murs extérieurs de la chapelle.


Jaszczurówka chapelle Zakopane Pologne

Peinture naïve sur les murs intérieurs.



Encore une église à côté.



Une magnifique et impressionnante construction en bois.


La route 960 plongeant au pied des tatras près de Lysa Polana, dernier village polonais, faisant frontière avec la Slovaquie.

Coup d'oeil sur la jolie route.


La route 960 plongeant au pied des tatras près de Lysa Polana, dernier village polonais, faisant frontière avec la Slovaquie.

La route 960 plongeant au pied des tatras près de Lysa Polana, dernier village polonais, faisant frontière avec la Slovaquie.


La route 960 plongeant au pied des tatras près de Lysa Polana, dernier village polonais, faisant frontière avec la Slovaquie.

Poste frontière de Lysa Polana. Il y avait une dizaine de voitures, j'ai eu peur que ça ne dure très longtemps. Mias non, ça allait. Juste avant mon tour, je vois sortir un homme, remplacé par une femme! Horreur, me dis-je, voilà bien ma veine, elle aurait pu attendre 5 minutes... Elle me demande mes documents, que je donne de bonne grâce, avec le sourire. Et elle me les rend aussitôt, avec un très joli sourire, en me souhaitant "bon voyage" en français...

Voilà, ça m'apprendra à dire du mal des femmes dans l'exercice de leur boulot.
Celle-ci est une exception, et en plus mignonne à croquer...
Bon, j'arrête, je vais me faire tuer...


A Tatranska Javorina, énorme masse rocheuse au-dessus de ma tête : les Tatras semblent être des montagnes pour alpinistes.

A Tatranska Javorina, énorme masse rocheuse au-dessus de ma tête : les Tatras semblent être des montagnes pour alpinistes.



Mon JJ (Jolly Jumper) qui retrouve la campagne slovaque avec plaisir.


La route, magnifique, à la sortie de Tatranska Javorina.

La route, magnifique, à la sortie de Tatranska Javorina.


Zdiar Slovaquie

Il est midi et demi, et là, peu avant Zdiar, c'est tellement beau, que je m'étends dans l'herbe et je mange tranqilement, admiratif du paysage qui s'offre à mes yeux, et de plus bien chauffé par les super-rayons de notre étoile: c'est le bonheur total.


Zdiar Slovaquie

JJ vu depuis mon aire de pique-nique.


Zdiar Slovaquie

Je m'approche doucement, histoire de ne pas le faire fuir. Je me méfie de mon canasson, il est parfois sournois !


Zdiar Slovaquie

Et voilà l'animal. J'ai réussi, il n'a pas bougé d'un millimètre. Ouf !


Zdiar Slovaquie

Deux cyclistes doublés dans une terrible côte s'arrêtent à côté, on discute: ce sont deux jeunes polonais qui se donnent 4 jours pour faire le tour des Tatras en vélo et camping. Et à la vitesse qu'ils pédalent, ils vont le faire en 2 jours! Echange d'adresses. Très sympas.


Zdiar Slovaquie

Je suis obligé de refaire un bout de la route déjà empruntée hier, mais avec le temps d'aujourd'hui, les montagnes sont éclatantes!
Et la température monte à 24 degrés...


Zdiar Slovaquie

J'aime beaucoup ce genre de paysage de montagne, où l'on peut voir en même temps la végétation, les vallées et la haute montagne.


Kezmarske Zlaby Slovaquie

Je retrouve à nouveau la partie dévastée et notée hier lors de mon passage. En fait, en recherchant sur Internet, j'en ai trouvé la raison, ici.

Le 19 novembre 2004, un vent venant du nord a soufflé entre 15 h 30 et 18 h. La vitesse la plus élevée fut enregistrée à la limite amont de la forêt à une altitude de 1 480 m à 230 km/h. Cette tempête a laissé à nu une bande large de 2 à 5 km et longue de 40 à 50 km sur le versant sud des Hautes Tatras. La superficie totale de la zone endommagée est de 12 600 ha pour environs 2,5 millions de stères. Les conséquences sont toujours visibles actuellement.


Kezmarske Zlaby Slovaquie

Zoom de la photo précédente. Prise tout près du village de Kezmarske Zlaby.


Un peu plus loin, à Tatranska Lomnica. Il faut savoir que Tatranská Lomnica est un quartier de Vysoké Tatry. Il s'agit également d'une station de sports d'hiver. Le domaine skiable principal est situé sur les pentes du mont Lomnický štít (2 635 m), ici à gauche sur la photo. Au sommet du Lomnický štít, se situe la station météorologique la plus élevée de Slovaquie ainsi qu'un observatoire astonomique (que l'on aperçoit bien) et, depuis 1957, une station de retransmission de télévision. Son accès se fait par un téléphérique depuis le Skalnaté pleso (au premier plan et au centre de la photo).

Un peu plus loin, à Tatranska Lomnica. Il faut savoir que Tatranská Lomnica est un quartier de Vysoké Tatry. Il s'agit également d'une station de sports d'hiver. Le domaine skiable principal est situé sur les pentes du mont Lomnický štít (2 635 m), ici à gauche sur la photo. Au sommet du Lomnický štít, se situe la station météorologique la plus élevée de Slovaquie ainsi qu'un observatoire astonomique (que l'on aperçoit bien) et, depuis 1957, une station de retransmission de télévision. Son accès se fait par un téléphérique depuis le Skalnaté pleso (au premier plan et au centre de la photo).



Un peu plus loin.



A Visoke Tatry, je quitte la chaîne et me dirige résolument vers Poprad. Hier, j'avais poursuivi tout droit au pied de la chaîne des Tatras.
Une grande descente de 10 km, toute droite!


Pendant la descende sur Poprad, au niveau de Velky Slavkov : vue sur les Tatras.

Pendant la descende sur Poprad, au niveau de Velky Slavkov : vue sur les Tatras.


Les Tatras vues depuis Poprad.

Les Tatras vues depuis Poprad.


Ranovnica Slovaquie

Ranovnica.


passage de col, entre Puste Pole et Telgart, qui était très beau. Slovaquie

Ensuite, je vais longer une autre chaîne de montaines, vers le sud-ouest: ce sont les basses Tatras.
En fait, c'est sympa, mais beaucoup moins joli que je ne le pensais.
Sauf ce passage de col, entre Puste Pole et Telgart, qui était très beau.


Pendant la descente vers Telgart. Slovaquie

Pendant la descente vers Telgart.


Telgart Slovaquie

Telgárt (Švermovo de 1948 à 1990, allemand : Thiergarten an der Königsalm) est une commune du district de Brezno située dans la région de Banská Bystrica en Slovaquie centrale. Le village est situé à une altitude moyenne de 881 mètres.


Pohorelska Masa Slovaquie


Pohorelska Masa Slovaquie

Pohorelska Masa. Je décide de rentrer dans l'église, histoire de voir l'intérieur.


Pohorelska Masa Slovaquie

Détail.


Pohorelska Masa Slovaquie

Vue globale.


Entre Hamor et Polomka.  Slovaquie

Je poursuis toujours plein ouest, les montagnes se changent doucement en collines, je vais retrouver la plaine... Pas bien!
Entre Hamor et Polomka.



Et me voici donc sur la fameuse, incontournable, fantastique route... 66.
Ah, non, ce n'est pas la même?

Moi, c'est la trans-slovaquienne?


Après la traversée de la ville de Brezno, je poursuis vers l'ouest via Valaska, Podbrezova, Skalica.

Après la traversée de la ville de Brezno, je poursuis vers l'ouest via Valaska, Podbrezova, Skalica.
J'arrive ici en vue de Lopej.


Peu après, près de Predajna. Slovaquie

Peu après, près de Predajna.


Entre Predajna et Zamostie. Slovaquie

Entre Predajna et Zamostie.


Château près  de Slovenska Lupca. Slovaquie

Château de Slovenska Lupca.

Je traverse ensuite la grande ville de Banska Bystrica et poursuis jusqu'à Hronska Breznica. Je vais la quitter, la 66, pour prendre des petites routes et retourner dans la campagne (route 525), afin de chercher une location... Ben oui, on s'habitue aux maisons, on commence à oublier la tente...


Banská Štiavnica Slovaquie

J'arrive dans la superbe ville de Banska Stiavnica. Ici, vue sur le Mont Calvaire. Le Mont Calvaire de Banská Štiavnica est le plus important de la Slovaquie, et l'un des plus grands et significatifs du point de vue artistique de toute l'Europe. En 1993, le Mont Calvaire a été inscrit par l'UNESCO sur la Liste du Patrimoine Mondial avec la ville historique de Banská Štiavnica et les monuments techniques qui se trouvent à proximité de la ville.


Banská Štiavnica Slovaquie

La ville médiévale, intégralement préservée, ainsi que les alentours ont été inscrits le 11 décembre 1993 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.


Banská Štiavnica Slovaquie

Les derniers rayons de soleil éclairent une église dans le centre.


Banská Štiavnica Slovaquie

Il y a des pensions partout, mais la première me demande 500 SKK. La dame était extrêmement gentille, mais je refuse. Elle m'indique très aimablement d'autres adresses, vraiment extra. Et en fait, ce n'est que maintenant que je me rends compte que je me suis un peu fourvoyé. Car je comptais 4 euros les 100 SKK, mais non, c'est 2,65... Avec toutes ces monnaies, je finis par mélanger un peu. C'était cher par rapport à celle d'hier -le double...- mais encore correct! Finalement j'en trouve une avec l'aide d'un autre propriétaire (qui était complet), qui me dit que lui, c'était 300 SKK. Celui que je prends, c'est une dame, qui me dit 400. Je dis non, pas possible; à la rigueur 300, pas plus. OK. Et en fait, 300, ça ne fait que 8 euros.. Alors bon, je ne vais pas me plaindre! Mais ce n'est pas terrible.

Voici la maison dans laquelle je loge, plutôt moche...


Banská Štiavnica Slovaquie

Et JJ dans le boui-boui...


Banská Štiavnica Slovaquie

Détail sur le grand poêle de faïence.

 

Me voici donc maintenant à exactement, à vol d'oiseau:
100 km au nord de Budapest
190 km à Est de Vienne
450 km au SSW de Varsovie
1200 km à l'est de Paris, presque à la même latitude!
2400 km au SSW de ma panne scooter en Finlande
Vraiment, je suis maintenant tout près de la France!
Demain, je vais voir le beau Danube bleu...



Depuis le 06/06/2005 Visites:882846 Aujourd'hui :90 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)