Rouletabille

9 novembre 2018 : Rouletabille entre en scène...

Rouletabille, notre nouveau fourgon, s'apprête à quitter son premier et "ancien" propriétaire, aux Herbiers en Vendée.

Après plus de 10.000 km et environ 130 jours de voyage et de vie commune (soit 1/3 de l'année quand même), nous pouvons faire un bilan du temps passé avec Oscar, notre petit Renault Trafic aménagé. Discret, confortable, muni de tout le nécessaire, il s'est avéré absolument parfait, sauf...
Sauf qu'il s'est confirmé, à l'usage, qu'il était trop petit pour notre besoin, contrairement à ce que nous avions imaginé. L'espace qu'il nous procure est trop réduit parce que nous désirons rester sur la route à longueur de temps, ou au moins 9 à 10 mois de l'année sur 12. Du coup, nous avons besoin d'une chambre séparée de la partie cuisine/séjour. Nous désirons vivre avec davantage d'espace et de confort. Si Oscar s'avère parfait et suffisant pour 2 à 4 mois de route à l'année, la surface intérieure qu'il nous procure est tout de même trop faible pour y vivre à longueur de temps. Si l'un d'entre nous veut se reposer dans la chambre et l'autre désire vaquer à d'autres occupations, une pièce séparée devient pratiquement indispensable. Pouvoir se déplacer debout apparaît également nécessaire, et l'aspect "discrétion" perd de son importance quand le véhicule est de fait en même temps notre appartement.
Nous avons passé beaucoup d'heures à feuilleter les revues spécialisées, lire différents forums sur la toile, visiter les concessionnaires et autres vendeurs de camping-cars, écumer les petites annonces, rencontrer des particuliers vendant leur maison roulante.... Et notre choix s'est finalement porté sur ce fourgon de marque Globecar, vendu par un particulier près de chez nous en Vendée et changeant de véhicule environ tous les deux ans. Nous étions prêts à acheter un neuf, mais les délais de livraison de six mois ne nous convenaient pas, puisque nous allons reprendre la route cet hiver. Etat irréprochable, marque Globecar (fabrication allemande synonyme de sérieux et de solidité), un peu plus de deux ans d'âge, tout juste 20.000 km au compteur, spacieux, confortable, presque trop luxueux pour nous, mais nous avons "craqué" ! C'est ainsi que le 9 novembre 2018, nous avons pris possession de Rouletabille, qui devrait, nous l'espérons, nous accompagner sur des dizaines de milliers de kilomètres à travers l'Europe, et bien plus encore si affinités !
Voici le plan de notre nouvel appartement. Le porteur est un Citroën Jumper, le fabricant est donc allemand comme je vous le disais : Marque Globecar. Modèle Globestar 600 W. Année 2014. Kilométrage : 20.003 kilomètres exactement. Etat neuf ! L'ancien propriétaire est quelqu'un d'extrêmement soigneux, et nous sommes immédiatement tombés sous le charme l'un comme l'autre sans nous concerter ! Je vous laisse regarder la documentation commerciale retrouvée sur Internet.
Aujourd'hui 13 décembre 2018, je prends enfin le temps de vous le présenter. Première chose à faire : quelques photos. Le ciel est tellement bas qu'on ne sait pas exactement où il est, il fait 5 °C, une petite pluie glaciale nous accompagne, mais que voulez-vous, c'est ainsi, et le confort est tel que ça ne me gêne même pas ! Le chemin fait de trous et bosses est fort cahoteux, mais ça ne semble pas gêner Rouletabille. Je mets ses roues dans le sable, il semble aimer ça.
Le conduire s'avère être un jeu d'enfant, j'adore rouler avec lui. Et je me réjouis chaque jour que Claudine n'aime pas conduire ! La position plus haute que dans Oscar nous offre une vue imprenable sur la route qui nous entoure, la direction se manipule avec un doigt, il semble passer partout et je n'ai aucun mal dans les manoeuvres malgré ses 6 mètres de long (sans compter l'espace supplémentaire pris par le porte-vélos).
Fin de la route... Lorsque je suis avec mon VTT, je continue sur la plage et vais ainsi jusqu'à la jetée de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, c'est même mon parcours préféré ! Regardez ci-dessous...
Photo prise du même endroit voici quelques jours...
Mais ceci est une autre histoire, revenons à nos moutons !
C'est très souvent ici que je viens photographier mes nouveaux véhicules, comme Dakari, par exemple, en septembre 2013, ou encore Serparti en octobre 2012, ou encore Vanadis, en novembre 2009...
Regardez le porte-vélos, maintenant. C'est un élément que j'ai acheté et fait installer depuis l'achat de Rouletabille, et dont je rêvais depuis longtemps déjà. Grâce à cet ensemble, d'une solidité à toute épreuve, supportant le poids de nos deux VTT électriques sans sourciller, nous permettant d'ouvrir les portes arrière de Rouletabille très facilement (l'ensemble pivote sur l'axe des charnières de la porte arrière droite sur lesquelles il est fixé), je roule avec une très grande sérénité. De plus, un moteur électrique dirigé par une petite télécommande permet de monter et descendre l'ensemble avec facilité. Leur position haute en configuration routière assure une sécurité supplémentaire à l'ensemble, et permet de pouvoir reculer au-dessus des trottoirs lors des stationnements, ce qui s'avère fort utile !
Gros plan sur les vélos en position haute, qui est la position normale de route.
Le moteur électrique commandé par une petite télécommande permet de les descendre en position basse, c'est "royal".
Gros plan sur le porte-vélos en position ouverte, qui nous permet d'accéder extrêmement facilement à notre soute arrière sans aucune prise de tête.
Vous apercevez en haut à droite, au-dessus des sièges, le téléviseur. C'est bien la première fois de notre vie que nous allons voyager avec une télé dans l'habitacle, et je dois vous avouer que ce genre d'appareil ne nous a jamais manqué lors de nos pérégrinations antérieures ! Cependant, c'est la première fois que nous partons en hiver et, comme vous le savez tous, la nuit tombe très vite en cette période de l'année. Par conséquent, ce petit "ustensile" de notre société moderne pourrait nous procurer quelques bonnes soirées au milieu de nulle part... Quoi qu'il en soit, il est là, et il est relié à une antenne parabolique qui se met toute seule comme une grande dans la position adéquate de réception des émissions émises par les satellites... Que demande le peuple, n'est-ce-pas ? Le grand luxe, je vous le disais bien, le grand luxe ! Si nous l'avions acheté neuf, nous n'aurions jamais eu ça à notre disposition !
Oups, que fait ce torchon sur le dossier du siège ? Claudine n'aurait pas fait cette erreur, mais j'ai appuyé sur le déclencheur sans le voir, et j'avoue que ça fait un peu "désordre"...
Bien entendu, les sièges avant se retournent, et je conserve pour ma part mon siège de conducteur au cours des repas, Claudine étant malheureusement pour elle bien plus souvent près du fourneau que moi ! Ceci dit, c'est obligatoire pour elle si elle veut manger correctement, car en ce qui me concerne, c'est un domaine pour lequel je ne me prends vraiment pas la tête ! Mais j'avoue apprécier le fait qu'elle s'en charge pour nous deux, merci ma chérie.
Ci-dessus, à droite, j'ai engagé la moustiquaire de porte, une option formidable pour moi qui déteste les insectes volants (les autres aussi, d'ailleurs !).
Cette photo vous confirme bien la météo exécrable qui règne ici aujourd'hui !
Sur le toit, on aperçoit les lanterneaux, ainsi que la parabole et le panneau solaire. De l'autre côté se trouve le grand store.
Pour vous confirmer le mauvais temps... Nous sommes allés l'essayer une semaine dans le centre de la France pour une escapade que je vous relaterai par ailleurs, mais vous trouverez ci-après en "avant-première" quelques photos de notre nouvelle maison prises lors de ce périple, à la mi-novembre.
Un peu de soleil pour terminer cette belle série. Et à bientôt pour de nouvelles aventures. N'hésitez pas à me faire part de vos remarques sur le livre d'or, ça me fera toujours plaisir.

Page précédente: Matériel
Page suivante: Oscar


Depuis le 06/06/2005 Visites:1148282 Aujourd'hui :237 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)