Scandinavie 2012, étape 002

Jour 002 - Mercredi 4 avril 2012 - 311 km - 108 photos
(Total : 483 km - 170 photos)
De Grez-Neuville à Courcelles-lès-Gisors (Eure)

J'ai dormi comme un loir, puisque je me suis réveillé en sursaut peu avant 10 heures ! Et en plus, je me suis fait violence pour me lever...

Départ à 10h30, sous un ciel gris et triste, ça change d'hier.

Champigné, Contigné, Miré, Saint-Denis d'Anjou, Souvigné-sur-Sarthe...

Juste après Sablé-sur-Sarthe, je prends la D22 qui longe la Sarthe. Ici, l'écluse du Port de Juigné, juste avant d'arriver à Solesmes, qui devait être mon étape d'hier soir. Il est presque 11h30. Ce n'est pas grave, je n'avais signé aucun contrat avec qui que ce soit. La propriétaire du lieu est en train de soigner ses fleurs -je pensais "à cette heure matinale" en la voyant... j'ai l'impression qu'il est 7 heures du matin- et est charmante. Elle m'autorise à traverser l'écluse, ce qui est sa propriété, sympa.

L'abbaye de Solesmes est bien visible depuis l'écluse, elle est juste en face. Je suis déjà venu la visiter, le compte-rendu reste à faire, je crois !

La Sarthe, vue depuis Juigné... sur Sarthe, bien entendu.

Fontenay-sur-Vègre. Une jolie maison.

Le centre du village est bien mis en valeur.

Un très vieux panneau indicateur, et un coucou à l'ami "Pirmil", copain motard nantais perdu de vue.

Finalement, sur ces petites routes, dans ces petits villages, l'église est généralement le seul bâtiment qui se distingue !
Ici, Saint Ouen-en-Champagne. Dans la Sarthe, Pays de la Loire.

Dans le même village, sur la place centrale; j'aime bien l'architecture de cette maison.

Juste à côté, un petit clien d'oeil pour un de mes frangins qui se reconnaitra.

Bien qu'il ne fasse pas beau -quelques averses de temps à autre-, je profite pleinement de cette traversée de la campagne française. Chauffage, musique, que demander de plus ? Je ne voudrais donner ma place à personne. Petit arrêt devant la belle église romane de Neuvy-en-Champagne, situé sur la D21 qui passe au nord-ouest du Mans.

Vieille grange et ses meurtrières, vestiges de temps dangereux, toujours à Neuvy-en-Champagne.

Je m'offre un généreux sandwich à Conlie, que je dévore aussitôt. Curieux, j'ai déjà faim, alors que j'ai pourtant pris mon petit-déjeuner bien tard.
Hummm, délicieux ! Je reprends la route très vite. Traversée de l'inquiétante forêt de Mézières, entre Conlie et Ste-Sabine-de-Longève, sur la D38.

Saint Jean d'Asse. J'ai fait la photo sans bouger de mon siège, fenêtre ouverte : il pleuvait...

D164. Elle est minuscule, mais fort jolie. Dommage que le soleil ne soit pas au rendez-vous. Ici, une zone marécageuse au Boulay; la Sarthe serpente ici très paresseusement et forme de grandes boucles tout près de se refermer !

Des travaux sur la D300, et une déviation que je ne suis pas, me conduisent au plus profond de la campagne, sur des chemins vicinaux, pour éviter le village de Courgains, situé entre Dangeul et Mamers.

Suré, joli village sur la route de Mortagne-au-Perche, à la sortie de Mamers.

Mygoo, au même endroit, admirant la vue sur Suré.

Juste après Suré, je quitte la "grande départementale" pour une plus petite, forcément.
Traversée de la petite forêt de Clinchamps.

Et Le village perché de La Perrière que l'on découvre en quittant la forêt.

Quelques habitantes de La Perrière, vraiment peu souriantes. Il pleuvait à verse lorsque j'ai pris cette photo !

Je longe ensuite la belle forêt domaniale de Bellême. Une ferme typique de la région : La Bouchetière.

La mendicité est défendue dans le département de l'Orne. Belle pancarte accrochée près de la porte d'entrée de l'église de Bellavilliers.

Ce minuscule village est magnifique.

Malheureusement, c'est sous une pluie battante que je ferai ces quelques photos.

Toujours surprenant de voir de telles églises massives dans des hameaux : ici à Réveillon.

Loisail. Quelques maisons seulement....

C'est magnifique, mais les habitants ne semblent pas être très présents...

Villiers-sous-Mortagne, juste avant d'entrer dans le Parc Régional du Perche. Mais je quitte les petites routes et me retrouve sur la N12. Le rythme change, je traverse Verneuil-sur-Avre, et je retrouve une départementale. Entretemps, le ciel s'est éclairci, youpeeeee.

Dame-Marie, c'est le nom de ce hameau, un peu en retrait de la D51. Je suis maintenant dans l'Eure.

Roman. Pour vous montrer les formes d'églises, bien différentes les unes des autres.

Jolie, la décoration du château d'eau de Damville, non ?
Par contre, "pays d'accueil" en montrant un homme d'armes, c'est un peu curieux !

Corneuil.

Toujours à Corneuil, une très vieille maison.

Saint-André d'Eure, Pacy-sur-Eure, et....

Vernon, où je voulais faire étape.

Au bord de la Seine. La ville est grande, embouteillages, bruit.... Non, ça ne me convient pas, je ne trouve pas de bivouac satisfaisant.

Du coup, je reprends la route. Et c'est finalement une grosse trentaine de kilomètres plus loin que je trouverai le calme que je cherchais, à Courcelles-lès-Gisors, joli petit village situé juste à côté de Gisors comme son nom l'indique ! Il est 19 heures, j'ai bien assez bossé pour aujourd'hui !

Dommage, ce hameau méritait de faire des photos, mais je n'ai plus envie que de rentrer à la maison.... Heureusement, la route est courte !

 


Depuis le 06/06/2005 Visites:851461 Aujourd'hui :265 Maintenant:16 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)