Scandinavie 2012, étape 004

Jour 004 - Vendredi 6 avril 2012 - 340 km - 10 photos
(Total : 1115 km - 269 photos)
De Ronquières (Belgique) à De Wijk (Pays-Bas)

J'avais deamndé à Eric de me réveiller à 9 heures en cognant sur la carrosserie de Mygoo. Ce qu'il a heureusement fait, faute de quoi je dormirais sans doute encore... Le ciel est bleu, mais il fait frais. C'est un plaisir de prendre le petit déjeuner dans le camping-car ! Ben oui, il y a des avantages, quand même !

Joli, n'est-ce-pas, le canal à Ronquières.

Une petite pause vite fait pour les lecteurs, et pour la postérité, avant de nous mettre au boulot. Nous sommes passionnés de cartographie et d'informatique tous les deux, et nous avons beaucoup de choses à installer. Finalement, la matinée n'est pas assez longue, et comme personne ne m'attend, je dis à Eric que nous pouvons poursuivre. Après un bon repas, nous remettons le couvert... informatique.

Il est finalement 15h30 lorsque je décolle. Réflexion faite, Eric ne m'accompagne pas, compte tenu de mon itinéraire. Rétrospectivement, je dois dire qu'il a drôlement bien fait !

Merci à toi, Eric, et à une prochaine rencontre sur les routes, pour quelques étapes dans une jolie région. Bon courage pour la reprise.

Je viens juste de quitter le bord du canal... Quand je dis juste, c'est environ 200 mètres....

Là pour le coup, je ne suis pas rendu en Norvège ! Je suis mort de rire, c'est absolument génial. Vive la Belgique.

Peu de circulation sur cette route, et c'est tant mieux !

Ouf, ça commence à s'élargir un petit peu, mais je ne suis pas complètement tranquille. Je vous l'ai dit, la Belgique, c'est l'aventure !

 

Finalement, c'est ma dernière photo. Une fois sur l'autoroute, que voulez-vous faire, à part écouter de la musique?

Je me cale avec les camions, histoire de ne pas avoir à surveiller ma vitesse et mon rétro, et je me laisse couler dans le flot ininterrompu. Bruxelles, Anvers, entrée aux Pays-Bas, Breda... Là, ça se gâte très sérieusement, des bouchons sans cesse, rouler au pas, arrêt complet, repartir, on croit que c'est fini mais que nenni, ça reprend dix ou vingt bornes plus loin... Pénible, pénible, pénible, tout, absolument tout ce que je déteste. Je regrette finalement d'avoir programmé l'itinéraire par l'autoroute !

Oui, je sais, amis parisiens et autres banlieusards, vous supportez ça quotidiennement. Eh bien, voyez-vous, ce n'est pas une raison. A votre place, je ferais tout pour me casser ailleurs. Sauf si vous aimez, hein, il en faut pour tout le monde, je suis très tolérant en la matière !

Enfin, ça se dégage tout doucement après Utrecht. Zwolle. Il est 19h15. Le ciel est gris, il pleut par intermittence. Je suis fatigué après plus de 300 bornes. Finalement, je me décide à bivouaquer dans une station d'autoroute, juste à côté des pompes. Je ne suis plus très loin de l'Allemagne, j'ai fait 340 bornes, c'est parfait. Et la première station que je tente sera la bonne : propre, toilettes, très sécurisante. Je ferme les rideaux devant et rentre dans l'habitacle par l'intérieur. C'est d'une discrétion totale.

Vous ne pouvez pas savoir comme j'apprécie, c'est absolument impeccable. J'entends les gens parler, je les devine en train de fumer une petite cigarette avant de reprendre la route, un motard passe un coup de fil -sans doute rassure-t-il sa chérie- et repart sous la petite pluie fine que j'entends sur la tôle. Je ne l'envie pas, bien au contraire. Vive Mygoo et son confort rustique, mais en même temps parfait.

Je ne tarde pas à sombrer dans la circulation, intense elle aussi, mais pas dangereuse, de mes rêves...

J'ai pris une photo le lendemain matin avant de partir.... Elle a bien sa place ici, tout compte fait !

 


Depuis le 06/06/2005 Visites:862167 Aujourd'hui :212 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)