Scandinavie 2012, étape 011

Jour 011 - Vendredi 13 avril 2012 - 73 km - 61 photos
(Total : 2377 km - 1936 photos)
De Kandestederne (Danemark) à Hedrum (Norvège)

Le passage d'une voiture m'a tiré de ma létargie. Mais je sais qu'il ne me fallait pas grand chose pour émerger ce matin, puisqu'il y a une obligation. Je n'aime décidément pas avoir de contraintes, mais comment faire autrement pour prendre un ferry comme celui-ci ? Quoi que, lorsque j'étais venu à Hirtshals en mai 2008, avec Jolly Jumper, je n'avais rien réservé du tout ! Bref, il est à peine huit heures lorsque je lance Mygoo vers son destin !

A 9 heures, je suis déjà à Hirtshals, et je fais un tour de la petite ville avant de me pointer au check-in.
Le ciel est gris et triste, un manteau uniforme recouvre tout.

Dans les rues presque vides à cette heure matinale, mais surtout, sans doute, à cette saison. Je gage qu'en été, il doit y avoir du monde.

La plage de Hirtshals.

Et un des inévitables bunkers de la seconde guerre mondiale !

Une très belle sculpture en bois devant le l'hôtel de Dan.

Je suppose qu'il s'agit d'une église.

Et je me dirige au check-in. Je suis très en avance, je le sais bien, mais je m'en moque. Je m'attendais à devoir payer un surplus de quelque chose, vu le prix extrêmement bas réglé via un site Internet allemand. En effet, 40 euros la traversée tout compris sur un magnifique ferry, c'est un prix d'ami. Eh bien, que nenni, pas de surplus, la jeune fille me tend mon ticket d'embarquement avec un grand sourire, et je m'installe dans la première file. En fait, je suis le 3ème véhicule dans la file d'attente qui fera, au final, plusieurs centaines de voitures ! Mais voyez-vous, je n'ai plus qu'à passer dans mon salon privé, et je me mets à la saisie de mon retard sur le site. Pas belle, la vie ? En moto, lorsque j'attendais le départ des ferries, je restais dehors, à me les geler, ou bien sous la pluie comme ça m'est arrivé bien des fois. Tout compte fait, je préfère supporter les quatre roues....

Tiens, le voilà qui arrive, mon bateau, ce qui me fait quand même sortir de ma tanière ! Il est 11h30.

Et là, pendant plus de 30 minutes, je vais assister au débarquement incessant des centaines de voitures et des dizaines de camions que contenait le monstre ! Je suis à chaque fois impressionné par le tonnage transporté par ces grandes unités maritimes.

Puis c'est notre tour. Je prends cette photo vite en roulant, juste avant de m'engouffrer dans les entrailles de la bête.

Je n'oublie pas de prendre tout mon matos, y compris la multi-prise et la rallonge... Il est outillé pour le PC, le gars Jef, vous pouvez lui faire confiance. Et j'ai bien fait. Vous avez vu le confort dans lequel j'effectue ma traversée ? Le top du top, juste à côté de l'eau.

Et ce qui ne gâte rien, c'est que le brouillard se lève et le soleil fait son apparition. Une traversée tranquille, sur une mer d'huile, à 50 km/h quand même !

15h52, en approche des côtes norvégiennes. Arrivée à Larvik à 16 heures comme prévu. 160 bornes de mer passées merveilleusement bien.

Le moment délicat : retrouver Mygoo... Je ne me suis pas trop mal débrouillé. J'ai bien fait de me presser, je suis aux premières loges. Les immenses portes s'ouvrent, et aussitôt, il faut sortir, ça ne traîne pas ! Sortie du port un peu longue, la douane norvégienne interrogeant tous les véhicules étrangers. Un jeune homme me questionne longuement, ce que je viens faire, pour combien de temps, etc. Je ne lui dis pas que je viens pour 5 ou 6 mois, car normalement, c'est 3 mois seulement. Il est vrai qu'il suffit de passer en Suède et de revenir.... Bref, un contrôle un peu tâtillon et énervant, mais heureusement, il n'a pas fouillé Mygoo; je l'ai vu hésiter, mais il n'en avait sans doute pas envie. C'est vendredi soir, le week-end...

Bon voyage. Merci. Bye bye.

Et voilà, les amis, je suis arrivé à pied d'oeuvre en ce vendredi 13 qui s'est très bien passé. La première chose : je vais dans le centre-ville essayer de changer mes euros en couronnes norvégiennes, NOK. Je n'y comptais vraiment pas trop, compte tenu de ce que je vous disais : vendredi soir, les banques sont certainement fermées maintenant jusqu'à lundi. Eh bien, oui et non. Puisque je me suis stationné par le plus grand des hasards juste à côté d'une grande poste, et qu'ils acceptent de prendre mes beaux euros. J'ai changé 100 euros pour 732,52 NOK, commission comprise. Je ne sais vraiment pas si c'est bien ou pas, mais c'est fait. Pour la petite histoire, ma banque me proposait 694 NOK pour 100 euros il y a quinze jours...

Allez, c'est parti. Je trouve un spot WiFi ici, devant ce magnifique brick, malheureusement de l'autre côté de la voie ferrée. Je peux ainsi rassurer mes proches et lire mon courrier. Le ciel est dégagé, le soleil brille, et il fait une température très douce, et sincèrement meilleure qu'au Danemark.

Et question paysages... Ouahhh, la Norvège, c'est quand même un pays particulier. Bref, le ton est donné aussitôt, à peine sorti de Larvik !

Limitation à 80 km/h sur les routes principales, comme au Danemark. Du coup, ça ne va pas changer mes habitudes, je roule entre 60 et 70... Certains motards doivent bien rigoler en lisant ça, mais ce n'est pas grave, chacun prend son pied comme il le peut. Par contre, l'état de la chaussée est mauvais, voire très mauvais, et ça, c'est nettement moins bien qu'au Danemark. Amis motards, faites gaffe et allez en Norvège avec de très bons pneus : leurs routes râpent et décapent la gomme vite fait bien fait, j'en sais quelque chose, puisque ça m'a coûté l'éclatement du pneu arrière de Jolly Jumper en 2006... pour ne pas avoir surveillé l'état des pneumatiques quotidiennement. Il faut le faire, croyez-moi. Le mien était usé jusqu'à la corde !

Et voilà, c'est ici que je vais bivouaquer. Hedrum, une belle église, quatre maisons perdues en pleine campagne, au bord de la Lägen, un fleuve que je vais remonter. Cette arrivée en Norvège a été parfaite. Le voyage aller est désormais terminé. Pour suivre la balade, il faudra désormais changer de menu, et choisir "Norvège : du sud vers le nord". Ciao ciao.

 


Depuis le 06/06/2005 Visites:852933 Aujourd'hui :47 Maintenant:5 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)