Scandinavie 2012, étape 063

Jour 063 - Lundi 4 juin 2012 - 86 km - 119 photos
(Total : 6716 km - 12006 photos)
De Rognan à Straumen (Norvège)

Neuf heures. La première chose qui me vient à l'esprit est : "je n'ai plus mal" ! J'ai peut-être évacué le caillou. Si seulement c'était vrai. Ou alors, ce "salopard" s'est trouvé une position "peinard" et attend dans un coin avant de revenir à l'assaut. En tout cas, je vais vous dire un truc : ne plus avoir mal, et savoir que ce n'est pas dangereux, sont deux éléments d'une puissance énorme sur le cerveau humain. En tout cas, sur le mien. Puisque j'ai immédiatement pris la décision DE NE PAS rentrer à la maison !

Du coup, petit déj' tranquille, ramassage du linge -qui est bien sec, youpeeeee-, ranger Mygoo, etc... Bref, je prends tout mon temps, et je finis par partir -après avoir fait le plein en eau potable- à midi, après avoir rassuré toute ma petite famille. Ouf, ça fait plaisir, vous ne pouvez pas savoir !

C'est ici que j'ai dormi, mais inutile de vous préciser que je n'avais pas le coeur à admirer le paysage !

Le fond du Saltdalsfjorden, à Rognan -ou à Saltdal, car la ville est désignée sous ces deux noms !
La E6 remonte ce fjord par l'est, donc toute la partie gauche de cette photo.

Soksenvika, c'est une crique juste à la sortie de Rognan. Soksenvika, le village, est en face.

Deux motards allemands que je rencontre quelques km plus loin. Nous discutons pendant une dizaine de minutes. La première moto, c'est la même que celle avec laquelle j'ai fait la Turquie en 2010, la BMW R 1150 GS. Je la trouve toujours très belle. L'autre est une KTM, plus dure, mais excellente moto aussi. Ils sont bavarois tous les deux, sont partis depuis une petite semaine, et seront rentrés dans une semaine ! Et ils vont au Cap Nord, et retournent par la Finlande, puis Suède. Autant dire que ça ne traîne pas, dans les 400/500 bornes par jour ! Super sympas, une bonne rencontre.

Comme c'est bon de ne pas souffrir ! La santé, c'est le bien le plus précieux, je vous le confirme.

Du même endroit, vers le nord. Le Saltdalsfjorden est un vrai fjord du nord : large et majestueux, avec son fond de montagnes enneigées.
Nombreux tunnels sur cette rive, de 2 à 3 kilomètres généralement.

Fauske. Tout petit arrêt magasin. Jolie promenade, chose si rare en Norvège ! Je mange à la sortie de la ville. Toujours pas de douleur, je savoure ce bonheur. Je me force à boire, c'est dur, je n'arriverai jamais à ingurgiter 4 litres. Si au moins je souffrais -je rigoooole-, je me forcerais, c'est évident, mais comme je n'ai plus mal... j'ai du mal à boire.

Grand changement de paysage à la sortie de Fauske en poursuivant vers le nord. Jolies montagnes, espacées et seules, ça change de ces longs vaisseaux minéraux que l'on voit presque partout ! Très vite, je quitte la E6 -vous savez, les grandes routes, dès que je peux en sortir; cependant, ne négligez pas la E6, elle traverse de très jolis paysages, c'est une jolie route- pour la 826, qui longe la rive ouest du Sorfolda et conduit à Rosvik. C'est un cul-de-sac !

La 826.

Arrivée au fond du Sorfolda. Splendide.

Vue sur le Sorfolda, vers le nord, sur fond de hautes montagnes blanches.

Storhaugen. Malheureusement, la route est pourrie, et j'ai plusieurs fois hésité avant de faire demi-tour. Ils sont en train de la refaire.

Eglise de Rosvik.

Au fond, c'est le Leirfjorden, au nord-est, longé par la E6. C'est la suite de ma route.

Rosvik valait le coup d'oeil, c'est un véritable bijou.

J'ai failli rester ici, mais en regardant la carte, j'ai décidé de poursuivre jusqu'à Straumen. C'est une petite ville sur la E6, et comme je ne sais pas trop si je suis guéri -encore inquiet, le garçon-, je préfère être dans un centre plus conséquent !

Sur le chemin du retour, la 826 toujours, à Änsvik.

C'est mille fois plus joli en vrai, vous pouvez me croire sur parole !

Carrières d'extraction d'une pierre aussi blanche que la neige.

J'aime bien ces oiseaux des marais et des zones d'estuaire, qui plongent profondément leur long bec dans la vase pouir en extraire les vers.

Vue globale sur le Sorfolda.

J'arrive très rapidement à Straumen, sur la E6. Ici, la montagne qui surplombe le Straumvatnet.
Admirez cet énorme rocher rond, presque comme un saucisson. Le glacier a merveilleusement raboté la roche.

Je passe pas mal de temps à essayer de rattraper mon retard, mais je suis quand même fatigué, et j'arrête avant de terminer.
Demain est un autre jour.

 


Depuis le 06/06/2005 Visites:872750 Aujourd'hui :236 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)