Scandinavie 2012, étapes 125

Jour 125 - Dimanche 5 août 2012 - 73 km - 237 photos
(Total : 15777 km - 28855 photos)
De Stigrora/Trollstigen à Geiranger (Norvège)

Réveil à 8 heures. Il y a des traces de bleu dans le ciel, youpeeeeh. Mais ce n'est pas très mirobolant. Les toilettes sont fermées à clef, elles ne seront ouvertes qu'à 9h10... J'ai pris mon petit déjeuner en attendant. Entre temps, le ciel s'est complètement couvert.


Je reprends donc la route par laquelle je suis arrivé avant-hier soir, direction Valldal.
Comme l'autre soir, vue sur la Rv63 depuis le col Alnereset. On voit le chalet Slettvikane à gauche.


Du même endroit, vue arrière sur le Bispen et le Kongen, deux jolies canines bien aiguisées !


J'entame la descente vers la Meiadalen.


En passant, la belle cascade de la Slufsa déjà vue hier, qui dévale les pentes de la Bjorstadfjellet.




Byksebrua : vue arrière vers le nord.


Dans la Meiadalen. Finalement, c'est comme avant-hier soir, gris et humide !




Gudbrandsjuvet. Parking aménagé, restaurant, je suis passé avant-hier soir sans m'arrêter, pensant qu'il ferait meilleur lors du retour.
C'est quand même le cas.


La Valldola bouillonnante s'engouffre ici au fond de ravins étroits, et un beau chemin aménagé de points de vue a été créé pour les touristes.


Les couleurs sont splendides, mais je n'ai aucune envie d'aller m'y baigner !


Ils ont même fabriqué une avancée métallique "façon Titanic... je suis le maître du monde..." au-dessus du gouffre.


Et me voici revenu à Valldal.


Je m'installe face à l'Office de Tourisme où je retrouve le spot WiFi d'avant-hier, lequel tourne cent fois mieux aujourd'hui. Va comprendre... Comme le ciel s'est bien couvert, et qu'ils annoncent de la pluie à partir de midi, je suis décidé à rester ici ce soir. Et finalement, ça se dégage tellement que je décide de tenter ma chance, au moins jusqu'à Geiranger. Il fait carrément chaud, je suis obligé de me mettre en T-Shirt; c'est très orageux, ça ne va pas tenir une éternité comme ça.


Je vais donc attendre mon ferry à Linge (juste à côté, en fait) pour traverser le Norddalsfjorden.


Ici, pour 63 Kronen, et rejoindre Eidsdal sur la rive opposée.


Et c'est parti. Mygoo serre les fesses, elle n'aime pas trop les bateaux, elle préfère diriger elle-même, je la comprends !


Mais la traversée est très rapide, le fjord n'est pas très large.


A peine le temps de prendre deux-trois photos...


Et me voici à Eidsdal, en plein contre-jour, très lumineux !


Mygoo regarde quand même tristement sans doute le dernier petit ferry de ce voyage sur lequel elle montera....


Et c'est parti pour rejoindre Geiranger. Coup d'oeil arrière : le ferry est déjà presque arrivé de l'autre côté ! Au loin, c'est la fabuleuse montagne que je vous faisais découvrir avant-hier dans la Valldalen : le Valldalsheia, avec ses pentes extraordinaires.


Je suis toujours sur la Rv63.
Dans les lacets à Ove, juste après Veiberg, je me retourne pour essayer de voir le Norddalsfjorden, mais il est caché par la montagne.


Ah si, je le vois un peu plus loin, à Ovstelia. On aperçoit même le ferry qui revient !


Et un couple de trolls qui regardent passer les touristes....


Skjuset; il y a là quelques fermes d'alpage sur ce petit plateau situé aux alentours de 450 mètres d'altitude.


C'est superbe. ici, vue arrière sur Berge.


La 63 passe devant, puis contoune, le Eidsvatnet, petit lac sis à 425 m.


Indreeide, le village situé au sud du lac. Derrière, dans l'échancrure, c'est la descente vers le fjord suivant....


Juste après le lac, vue sur la Grästeindalen, au loin à gauche. Les massifs montagneux sont d'une beauté à tomber par terre !


Grandesaetra, 638 m. Un parking aménagé, départ de sentiers de randonnée dans les vallées environnantes. Et en bas, j'aperçois le Geirangerfjorden. A ce moment-là, je ne savais pas que je voyais mon bivouac vespéral. En bas à gauche, sur l'autre rive, dans le dernier virage : c'est là-bas que je vais poser Mygoo pour passer une merveilleuse nuit dans un cadre naturel absolument majestueux !


Derrière moi, la magnifique vallée au pied du Vardhornet.


L'ensemble est prodigieusement beau.


Vue arrière sur la Rv63.


Du même endroit, vue d'ensemble.


Là commence proprement dit l'inoubliable descente vers le Geirangerfjorden, fort bien aménagée, avec de nombreuses possibilités d'arrêt pour faire de très belles photos. Quand on peut... Pour ma part, c'est extrêmement lumineux, souvent en contre-jour, et mon appareil n'est pas terrible. Néanmoins, je vais essayer de faire le maximum pour que vous ayez une bonne idée de ce qui vous attend ici.


Au sud-est, la très réputée Geiranger (petite ville), nichée au fond du Geirangerfjorden.


Et au sud-ouest, le fjord qui part comme un boomerang. On aperçoit au loin les "sept soeurs", cascades renommées au pied desquelles on passe avec le ferry, tour inoubliable que je vous conseille fortement. Je l'ai évité pour une question de coût, mais aussi (et surtout) parce que je l'ai déjà fait en 2006 avec Jolly Jumper.... Si vous voulez voir les photos prises sur le ferry, c'était le 23ème jour du voyage, le 20 mai 2006....


Geirangerfjord : les sept soeurs....

Allez, vous savez tout maintenant, je vous laisse regarder.






Ornesvingen : c'est un parking hautement aménagé de plateformes offrant de splendides panoramas sur le Geirangerfjord. Rencontre ici avec un couple de cyclistes français de Bordeaux fort sympathiques. Ils sont venus en avion, et font Trondheim-Bergen en vélo. Donc du très difficile, les plus gros dénivellés de Norvège, je pense. Ils trouvent dur, ce qui ne me surprend pas du tout. Fort sympas, je les ai laissés car ils ont du boulot : installation au camping de Geiranger, séchage, etc... Bref, tout ce qu'il y a à faire quand on campe, et ce n'est pas rien. Vous pouvez aller voir le site de Laurent ici, qui est un grand voyageur. Chapeau bas en tout cas à tous les deux pour la performance physique, et félicitations en même temps à tous les cyclotouristes !


Les sept soeurs....














Je suis toujours aussi ébahi de trouver du goëmon dans un tel cadre montagnard !


Les vikings sont sur le fjord.


Et voilà le spot bivouac dont je vous parlais plus haut.


Je vais faire un petit tour à pied. Au loin, on voit bien les lacets de la Rv63 que je viens de descendre.


Petit zoom pour mieux voir.


Et Geiranger. Je retourne à mon bivouac, que je trouve fabuleux. Je me paye un bon et grand bol de café, tout en regardant ce spectacle inoubliable. Près de moi, il y a trois camping-cars allemands, lesquels savent toujours dénicher les bons emplacements. J'ai réussi à caser Mygoo à côté, ce qui ne semble pas trop leur plaire, mais ça m'est bien égal, ils ne sont pas propriétaires du parking ! Scron gnieux gnieux !


 


Depuis le 06/06/2005 Visites:861550 Aujourd'hui :244 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)