Scandinavie 2012, étape 127

Jour 127 - Mardi 7 août 2012 - 44 km - 73 photos
(Total : 15902 km - 29459 photos)
De Hjelle à Stryn (Norvège)

Premier réveil à 7h. Ciel couvert, trop tôt pour se lever; si le ciel avait été bleu, alors là, oui ! Deuxième réveil : 9h30...
Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas forcément.


Comme c'est beau, malgré les nuages !


Hjelle, mon village-bivouac, que je viens de quitter. Je suis sur la 720, mais je rejoins la 15 juste après le tunnel que j'évite.


Sur cette photo, il me manque la moitié des montagnes, au minimum; il y a là de très hauts sommets, et des glaciers !




Entre Hjelle et Oppstryn. Je viens de longer le fond du Oppstrynsvatnet au pied de la Hjellehyrna (1368 m) dont le sommet est caché par la généreuse masse nuageuse à laquelle j'ai droit aujourd'hui, offerte gracieusement et sans même avoir été désirée ! Hjelle au fond à gauche.


Dans la continuité de la précédente, mais Hjelle est ici à droite.


Glomnes en face de moi, et dans l'échancrure, la Glomsdalen. Un sentier permet de la remonter jusqu'à un petit hameau, Stol, à 689 m.


Hjelle à nouveau, et le début de la Hjelledalen par laquelle je suis descendu hier soir.


Vue d'ensemble du site (Hjelle au centre) vu depuis Fosnes, à l'entrée de Oppstryn.


Oppstryn.


Hjelle à nouveau. Vous n'en avez pas marre de toujours voir la même chose ? Moi, à votre place....




La petite église à Oppstryn.


Flo, sur l'autre rive du Oppstrynsvatnet, vu depuis Sandvik.


Le lac se resserre très fortement au nord-ouest. Ici à Meland, en face de Skor dont on aperçoit les quelques maisons en altitude.


Toujours depuis Meland, vue arrière sur le Oppstrynsvatnet. On distingue encore Flo au fond, sur l'autre rive du lac.


Quelques jolis abris à bateaux sur les berges.


Et Mygoo, qui réclame une photo (pénible, mais je n'ai pas trop le choix, j'ai besoin d'elle).


Peu après, en bout de lac, à Mindresunde exactement, je fais halte dans un petit camping pour douche et remplissage eau potable, plus Internet, la douche pour seulement 10 couronnes pour 6 minutes. Je reste une heure sur leur spot WiFi.


Quelques fermes isolées à côté de Lunde.


Eglise isolée de Nedstryn, dans la vallée de la Stryneelva, entre Lunde et Stryn. Et j'arrive très vite à Stryn, situé au fond de la Strynebukta, elle-même débouchant à l'est sur le Nordfjord et à l'ouest sur le Faleidfjorden. Compte tenu de cette mauvaise météo, je vais à l'Office de Tourisme, puis faire des courses et me balader dans la petite ville. Ici, à Tenna, je viens juste de quitter le camping : c'est le bout du lac Oppstrynsvatnet.


Puis je prends la route 60, qui longe le Nordfjord en direction de Loen. Au loin, au-delà de Loen, près de Olden, j'aperçois deux navires de croisière.


Mais oui, je reconnais le Grand Mistral vu hier à Geiranger....


Je m'arrête sur un parking pour faire une photo; une voiture avec une petite caravane Eriba me suivant s'y arrête aussi. J'ai d'abord cru qu'il s'agissait de néerlandais (plaque jaune), mais ce sont des français du Lot-et-Garonne. Encore un pêcheur, qui voulait voir s'il pouvait mouiller sa canne ici. Nous discutons et sympathisons, si bien que j'accepte d'aller manger en leur compagnie (il est 14 heures, et nous avons tous la dalle). Marcel et Françoise, retraités, sont absolument adorables. Cordialement invité à partager leur repas, dans la caravane, je dois avouer qu'il s'agissait là de mon plus délicieux repas depuis le début de ce voyage. Du cabillaud tout frais pêché, passé à la poële, avec des légumes : c'est simple, c'était savoureux, à tel point que ça me donne envie de revenir en Norvège avec un pêcheur (ou une pécheresse, ou les deux à la fois...), et moi-même avec une canne, rien que pour manger du poisson comme ça tous les jours. Finalement, je ne fais rien d'autre de la journée que de vivre cette merveilleuse bulle de bonheur en leur compagnie. Nous restons à discuter dans la caravane. Puis Marcel ressent le besoin d'aller tremper à nouveau ses cannes....

C'était génial, merci à vous deux; bon voyage de retour, et donnez de vos nouvelles !


Du coup, je décide d'aller bivouaquer à Stryn, juste à côté. Je fais donc demi-tour. Alors que je m'engage dans la Strynebukta, j'aperçois un des navires s'engager dans le Faleidfjorden. Je ne vois pas son nom, mais il appartient au groupe Fred Olsen Cruise Lines, Angleterre, propriétaire de quatre navires identiques. Arrivée à Stryn, je me trouve un bel emplacement calme, et passe au bureau, heureux de cette belle journée, ensoleillée non pas par le soleil, mais par cette belle rencontre humaine.


 

 


Depuis le 06/06/2005 Visites:873302 Aujourd'hui :271 Maintenant:14 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)