Scandinavie 2012, étape 150-2

Jours 150-152 - 30-31/08 et 01/09/2012 - 1301 km - 52 photos
(Total : 20599 km - 35738 photos)
De Osnabrück (Allemagne) à la côte vendéenne (France)


Jeudi 30 août 2012 - De Osnabrück (Allemagne) à Verviers (Belgique) - 306 km et 6 photos

Vendredi 31 août 2012 - De Verviers (Belgique) à Bouaye (France) - 912 km et 44 photos

Samedi 1er septembre - De Bouaye à la côte vendéenne - 83 km et 2 photos

 

Jeudi 30 août.


Départ de chez Christa vers 12h30. Arrêt à Krefeld sur la E31 pour casser la croûte. Arrivée chez mes amis belges de Verviers vers 16 heures.

 

 

Vendredi 31 août.

Départ vers 10h30 de Verviers. Ici, à 20 km de Charleroi, et à 298 km de Paris. Je n'en reviens pas de me trouver ici.


Entrée en France, peu avant Valenciennes. Il est 13h15.


le terril de Pinchonvalles

Je quitte ensuite l'autoroute A2 pour la A21 jusqu'à Lens. Peu après, sur la D55, le terril de Pinchonvalles au sud d'Avion.


le terril de Pinchonvalles

Zoom sur le terril de Pinchonvalles. C'est le plus long d'Europe. Il est classé en Espace Naturel Sensible.


Juste un peu plus loin, par le plus grand des hasards, je reconnais en roulant un lieu de la Première Guerre Mondiale, non parce que j'y suis déjà venu, mais en devinant les tranchées dans les bois. Il s'agit en fait du Parc Commémoratif Canadien de la Bataille de Vimy. Je ne visite pas.


Abbaye du Mont-Saint-Eloi, sur la D49. Je prends juste la photo !


Et juste après, toujours sur la D49, l'église de Ecoivres.

C'est la dernière photo que je fais, car en fait, j'ai désormais envie de tracer, et je n'ai plus du tout l'âme touristique. Je me rends compte que je pourrais presque arriver chez moi cette nuit, et à partir du moment où j'ai pris conscience de ça, je n'ai plus eu envie d'autre chose. Pour une fois, je vais suivre le tracé proposé par un logiciel, à savoir celui d'Autoroute Express.

Je prends donc la D939 jusqu'à Hesdin, puis la D928 jusqu'à Abbeville que je traverse à 16 heures. Ensuite, c'est la E402 qui me conduit à Rouen un peu après 17 heures. Puis la D675 jusqu'à Caen que je traverse à 20h45. Puis la E401 jusqu'à Avranches, qui se poursuivra par la E3 via Rennes, puis Nantes, que je traverse vers 23h30. J'arrive chez mon fils au sud de Nantes peu avant minuit. Tout est fermé, et comme je ne veux pas les déranger, je pose Mygoo un peu plus loin où je passe une nuit délicieuse, à une soixantaine de kilomètres de chez moi seulement. Je ne suis pas fatigué, alors que je viens de parcourir 912 km en grande partie sur des nationales et des départementales, avec toutes les traversées des villes et des villages. En fait, je me sentais comme lorsque j'avais 20 ans, et que j'étais capable de rouler pendant des heures sans aucune fatigue, tant j'aimais ça. C'était pareil, et il y avait bien longtemps que je n'avais pas roulé aussi sereinement. Je pourrais poursuivre sans problème jusqu'à la maison, mais j'ai envie de prendre le petit déjeuner chez les enfants, de les surprendre au lever du jour.

 

Samedi 1er septembre.

Je vais donc faire la surprise à mon fils et à ma belle-fille dès 7h30. Quel grand moment de bonheur. Je prends ensuite le chemin de la Vendée. Et je fais une deuxième surprise à mon autre fils qui ne s'attendait pas du tout à me voir. Encore un grand moment de joie. Dommage, sa femme était au travail. Et j'arrive enfin à la maison, où je surprends ma femme, ma fille, ma petite-fille et mon gendre, tous en train de manger !

 

Voilà, cette fois-ci, le grand voyage 2012 est terminé, le 152ème jour, soit après quasiment 5 mois d'absence.

Je réalise à peine, car mon retour s'est vraiment fait dans la précipitation, je dirais même dans l'accélération, comme si, plus je m'approchais, un énorme aimant m'attirait. Mais en fait, c'est exactement ce qui s'est passé. Je n'avais plus envie de me balader, mais tout simplement de rentrer. Et tout est bien qui finit bien !

 



Depuis le 06/06/2005 Visites:931819 Aujourd'hui :222 Maintenant:7 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)