Sur la Vertonne

12/08/2016 : sur la Vertonne, dans le marais de Brem-s-mer





J'avais discuté un moment avec un kayakiste lors d'une balade en VTT le long de la Vertonne, et il m'avait donné envie de naviguer sur cette rivière. Elle se jette au Havre de la Gachère, entre la plage des Granges et la plage de la Rochelle, sur le territoire de la commune de Brem-sur-mer. Un petit barrage ferme l'embouchure, empêchant l'accès à la mer à toute embarcation. C'est donc là que je vous emmène en ce 12 août 2016. Le ciel est bleu, la température est agréable, c'est le moment de sortir le kayak.




L'itinéraire. 11 km aller-retour.




Le voilà, prêt à partir. Petit souci : la marée est bien basse, et il n'y a pas beaucoup de fond. Du coup, je vais devoir rester en eau plus profonde, ou éviter de pédaler sur les zones sans fond, en raison du MirageDrive (le voir en action).

Une fois bien installé, il n'y a plus qu'à pédaler... ou pas, si l'on veut rester sur place (ou laisser le kayak dériver au gré du courant de marée et/ou du vent. La main droite sur la commande du gouvernail pour diriger l'embarcation dans la direction voulue, bien entendu. Je vous laisse admirer cette jolie rivière. Bien entendu, je ne suis pas pêcheur, mais il est clair que si c'était le cas... En effet, n'oubliez pas que je suis assis dans un véritable fauteuil : j'ai acheté le modèle de siège le plus confortable, qui protège merveilleusement bien les reins au cours de l'effort. La vitesse est excellente, puisqu'elle atteint 4 km/h sans aucun effort. Si je pédale à fond, je dépasse les 9 km/h, mais à ce rythme, je fatigue vite : les sportifs pourraient avancer à cette vitesse sans aucun souci, ce qui est excellent.

Mon petit GPS de rando me rend un service inestimable en me permettant de suivre ma position sur la carte topo, et en même temps en enregistrant la trace du parcours : un sacré "plus" pour regarder à postériori le chemin parcouru sur grand écran.

Je rencontre un groupe de jeune s'essayant à la navigation sur un "Stand Up Paddle" : je ne vous cache pas préférer de très loin mon engin, en raison du confort apporté, mais ce doit être très intéressant comme sensation. Pensez-donc, marcher sur l'eau...!

On aperçoit au loin le petit barrage de la Vertonne. Je suis allé jusqu'à son pied avant de faire demi-tour et pédaler jusqu'au point d'embarquement.

J'ai parcouru au total 11 kilomètres en un peu plus de 2 heures. Ma vitesse maximum a été de 8 km/h, et la moyenne globale a été de 5 km/heure, ce qui est fort honorable, sachant que j'ai quand même pris 118 photos !

Page précédente: Le kayak
Page suivante: Anoukis, la BMW F800 GSA, est arrivée...


Depuis le 06/06/2005 Visites:919488 Aujourd'hui :163 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)