Vanadis, séance photos

Jeudi 19 novembre 2009

Vanadis visite son pays.

Un petit nettoyage avant de partir, histoire de retirer les insectes tués hier soir, et la poussière ramassée sur près de 800 bornes.

Et histoire de faire de belles photos. Direction La Sauzaie, entre St Gilles-Croix-de-Vie et Brétignolles-s-mer.

Voici donc Vanadis sur un chemin assez défoncé, en route vers l'océan atlantique.

Je ne sais pas si elle a déjà vu l'océan, mais ce que je sais, c'est qu'elle va le voir dans très peu de temps !

Là-bas, à l'horizon, cette ligne bleue, c'est l'Atlantique.

Photos sous toutes les coutures. J'avais fait la même chose avec Akitsu en 2007, au même endroit, et à la même époque (un mois plus tôt).

Le temps est superbe, mais à cette saison, le soleil décline vraiment très vite. Il est 15h15, et il est déjà bien bas sur l'horizon !

Vanadis se prête avec plaisir au jeu des photos, c'est plus facile pour moi. Pas même besoin de la mettre en conditions, elle le fait naturellement.

Elle a quand même une drôle de tronche, vue de face. Ce n'est pas le côté que je préfère, mais je vais faire avec.

Nous longeons maintenant la falaise. Nous sommes dans la dune de La Sauzaie, entre Brétignolles-sur-mer et Saint-Gilles-Croix-de-Vie, le pays de mes grands-parents paternels. Leur ferme était là, à deux pas, juste de l'autre côté de la dune, et mon père m'a dit avoir souvent fait l'école buissonnière, qu'il passait ici à rêver, lui aussi, en parcourant la dune dans tous les sens. J'ai bien de qui tenir !

Revenons à nos moutons. Vanadis ne regarde même pas la mer, je crois bien qu'elle s'en moque complètement. Ou elle connaît déjà.

J'aurais pu aller en préfecture changer la carte grise. Même pas pensé. "01", ça me va très bien, comme ça, on me prend pour un touriste.

Elle est quand même belle, la miss, n'est-ce-pas ?

Je pense que vous devez commencer à en avoir un peu marre de toujours voir les mêmes choses.

Fin du chemin. Au fond, Saint-Gilles-de-Croix-de-Vie et, tout à gauche, la corniche de Sion-sur-l'Océan.

Je ne sais pas si Vanadis aimerait aller dans le sable, mais pas moi. Je ne m'en sens pas capable. De plus, c'est évidemment strictement interdit.

Un surfeur revient avec sa planche. La petite tache en face, sur l'immense plage, près de l'eau, c'est un pêcheur.

Retour sur le bitume. Ici, sur la corniche en direction de Brétignolles-sur-mer et du Marais Girard.

On fait demi-tour un peu plus loin.

Retour sur Saint Gilles. Ici, le port de Saint-Gilles, l'église de Croix-de-Vie, et le pont, à droite, séparant les deux anciennes villes ennemies, rattachées depuis les années 1960. Les commerçants étaient du côté de Saint-Gilles, et les marins sur Croix-de-Vie.

Du même endroit, mais en regardant à droite, on découvre l'église de Saint-Gilles. On voit mieux le pont.

Cette fois, nous sommes de l'autre côté de la Vie (la rivière).

Une petite séance de strip-tease, j'enlève les valises et le top-case de Vanadis.

Mon frangin Kiki la préfère comme ça. Pour ma part, j'aime bien les deux. Mais je me connais.
Je suis tellement fainéant qu'elle aura toujours ses valises. En plus, c'est tellement pratique !

Voilà. Fin de cette magnifique journée ensoleillée. Fin de la séance photo.

En arrière-plan, l'église de Saint-Gilles, mais vue de l'autre bord.

J'espère que cette balade vous a plu. A la prochaine.

Page précédente: Confort
Page suivante: Vanadis, la rescapée du Jura


Depuis le 06/06/2005 Visites:872574 Aujourd'hui :60 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)