Vers Pau

07/09/2017 : jour n° 3, 185 km.

L'itinéraire.


Départ vers 8h30, car mes hôtes travaillent, eux !



Traversée de la Garonne à Tonneins.

Canal latéral à la Garonne peu après Tonneins.

Je quitte la départementale sur laquelle nous évoluons pour essayer de petites routes parallèles, mais elles nous ramènent sur la départementale. C'était pourtant superbe comme vous pouvez le voir !

Les halles de Villefranche-du-Queyran, sur la D120. Sur les photos suivantes, le paysage à la sortie du bourg.

Entrée dans la forêt domaniale de Campet.

Peu avant Fargues-sur-Ourbise, alors que nous roulons dans la forêt, un chemin m'attire, et ma frangine me dit d'aller voir en moto. C'est magnifique, mais ne voulant pas la laisser "poirauter", je fais rapidement demi-tour.

Fargues-sur-Ourbise. Une petite épicerie nous accueille chaleureusement. La patronne nous fait de superbes sandwichs. Ma soeur nous fait un bon café dans son Jumpy. Pour le motard, c'est l'idéal !

A un moment donné, la route prévue, pourtant goudronnée, est interdite à tout véhicule non autorisé. Curieusement, le GPS me propose une piste que nous avons prise : c'était superbe !

Arx. Nous sommes en fait dans la partie terminale côté "est" de l'immense forêt des Landes, et dans le département des Landes. Les hameaux sont magnifiques, les églises à l'architecture bizarre sont souvent habitées, ce qui est fort curieux. Je n'étais jamais passé dans ce coin, et ça vaut le déplacement !

Baudignan.

Rimbez-et-Baudiets.

Sainte-Meille.

La fin de l'immense forêt des Landes et soudain, des collines et des vignes. Un pays gersois, gascon par excellence : nous entrons dans le Gers, le pays de l'Armagnac.

C'est ici, au milieu des vignes, à quelques kilomètres du circuit de Nogaro, que nous dégustons nos sandwichs.

Nogaro, Riscle sur une départementale plus importante, avant de retrouver de minuscules routes filant vers le sud-ouest et la N134. Regardez... Le relief se fait plus puissant, nous entrons dans le département des Pyrénées Atlantiques.

Eglise romane de Diusse.

Carrère. Juste après, nous rejoignons la N134 où je peux faire le plein avant de nous diriger sur Pau. Ce soir, je vais passer la nuit chez Christian et Marie, encore de fabuleux voyageurs. J'ai déjà rencontré Christian, venu à ma rencontre en octobre 2014 alors que je rentrais de mon périple européen en... kangoo ! Lui, le motard absolu, qui ne peut envisager un voyage sans avoir, a minima, une moto près de lui ! La soirée s'est passée à discuter... voyages et Iran, où ils vont retourner en famille l'année prochaine. Christian et Marie, ce fut une soirée inoubliable, et beaucoup trop courte ! Merci pour votre chaleureux accueil, et pour tous les récits offerts : que du bonheur !

Mais avant d'aller chez Christian et Marie, comme je suis plutôt en avance, et que ma soeur s'est installée sur son bivouac et ne veut plus bouger, j'ai envie d'aller faire un tour dans Pau. Le GPS me propose le château. Comment vous dire, une fois de plus, à quel point j'ai aimé rouler avec Droopie en ville, avec quelle aisance elle s'est faufilée partout ! C'était formidable, et je reste encore ébahi par cette facilité avec laquelle je peux me déplacer avec elle. Franchement, elle dépasse mes rêves les plus fous ! Je vous laisse admirer le château de Pau.

Page précédente: A travers le Périgord
Page suivante: Esp20170908


Depuis le 06/06/2005 Visites:905383 Aujourd'hui :329 Maintenant:7 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)