La Gironde - 1er jour

Vendredi 28 mars 2008

Friday, the 28th of March, 2008

Lever à 6h45. Les motos ronronnent à 8h10. Le ciel est sombre, l'air est tellement humide qu'il pleut, le vent souffle. Mais c'est le départ vers une randonnée, les coeurs sont joyeux. En avant. Arrêt essence à La Rochelle. Puis c'est l'arrivée sur l'autoroute, voie choisie pour justement se lever plus tard... Début difficile, la machine refusant de me délivrer son ticket d'entrée.

Get up at 6:45 am. The bikes purr at 8:10 am. The sky is dark, the air is so wet that it's raining, the wind is blowing. But it's a departure for a hike, hearts are joyful. Let's go on. A little stopover at the Gasoline Station in La Rochelle. We reach then the motorway, the way we choose to sleep longer... Difficult beginning, the automatic machine needs some time to give me an access ticket...

Une petite pause avait été prévue sur l'autoroute, pour un éventuel café. Nous pensions être tranquilles, mais que nenni! Un groupe de motos arrive alors que nous descendons juste de nos selles. Mais oui, c'est bien ça. Les amis Parisiens sont déjà là. Nous le savons tous: le monde est petit... C'est un vrai plaisir de les retrouver ici.

A short break was planned on the highway for a possible coffee. We thought to be quiet, but not at all! A group of bikers arrived while we just go down our stools. But yeah, that's right. Friends Parisians are already there. We all know the world is small ... It is a real pleasure to meet them here.

Ils sont là, avec la grosse artillerie. Les Teutons n'ont pas perdu toutes les guerres... Une chose est sûre: elles ont "de la gueule"!

They are here, with the heavy artillery. The Teutons have not lost all the wars ... One thing is certain: they look hot!

Les Japonais sont là aussi, eux non plus n'ont pas perdu toutes les guerres...

Arnaud dit Nono95, à gauche, avec son Yamaha Majesty, Tof et sa belle Béhème, cachée par la superbe Suzuki VStrom de Lolo, là-bas près de Tof, Tom en arrière, et Charles à droite près de Béa.

The Japanese are here, too, they don't lost all the wars ...

Arnaud (or Nono95), on the left, with its Yamaha Majesty, Tof and its beautiful BMW, hidden by the superb Suzuki VStrom of Lolo, near Tof, Tom in the back, and Charles right near Béa.

Lolo est en pleine forme, et c'est bien normal, car c'est le premier jour! En général, c'est le dernier jour que ça se gâte, non? En tout cas, l'appareil photo est greffé dans sa main, quand ce n'est pas la caméra... Ce qui est sûr, c'est que le soleil se met de la partie au même moment. Franchement, ça commence vraiment bien, cette rando!

Lolo is in good shape, and this is quite normal, because it's the first day! Generally, this is the last day it's going bad, right? In any case, the camera is spliced into his hand, if not then it's the video camera ... What is certain is that the sun is coming at the same time. The trip is starting really frankly well.

La route est encore très humide, non? Bon, les gars, on ne va pas rester ici, hein?

The road is still very wet, right? Okay, guys, we will not stay here, huh?

 

Béa prend la tête de la troupe, et nous conduit à bonne allure jusqu'à Saint-André-de-Cubzac en Gironde, lieu de notre rendez-vous. Quelques averses nous accompagnent, ainsi que quelques bourrasques, mais rien d'insurmontable. Akitsu (la Transalp) louvoie légèrement à partir de 125. C'est assez désagréable. Je mets ça sur le compte de mon équipement (les sacoches à l'avant). J'ai su plus tard qu'il s'agissait en fait de mes nouveaux pneumatiques.

Béa nous a bien amusés au péage. Elle voulait payer avec sa carte bleue, mais n'avait pas vu le panneau "interdit aux motos". Franchement, pour être tout-à-fait honnête, je ne l'avais pas vu non plus. D'une part, parce que je ne prends pratiquement jamais l'autoroute. D'autre part, parce que je ne vois jamais les panneaux... Bref, un concert de klaxons a fini par attirer son attention, et elle est revenue sagement dans notre file, économisant du même coup les euros qu'elle aurait payés en tant qu'automobiliste! Et m'apportant en même temps une superbe réplique pour toute future remarque sur les futurs panneaux que je ne verrai pas...

Bea becomes the leader of the band, and drives us to good speed up to Saint-Andre-de-Cubzac in Gironde, the meeting's place. A few showers will be with us, along with some gusts, but nothing insurmountable. Akitsu (the Transalp) doesn't go straight from 120-125 km/h. It's quite unpleasant. I think it's due to my equipment (bags at the front). I found out later it was in fact my new tyres.

We had a lot of fun at the tollbooth. She wanted to pay with her credit card, but had not seen the sign "prohibited motorcycles." Frankly, to be quite honest, I had not seen either. On the one hand, because I drive seldom on the highway. On the other hand, because I never see the signs ... In short, a concert of bike horns finally get her attention, and she came back wisely in our queue, saving at the same time the euro she would have paid as car's driver! And giving me at the same time a beautiful replica for future comment on future panels that I'll do not see ...

 

Nous récupérons une bonne partie des randonneurs sur le parking de l'église. Il y a là Jean-Claude (avec sa belle Deauville), Anny et René de Toulouse, venus avec Didier et son beau BB -qui nous vient du Canet, et qui a fait une partie de son trajet hier jusqu'à Toulouse, et Valgo de Toulouse aussi, avec sa Béhème. Puis arrivent Bruno et Dédé (La Corrèze et la Dordogne). Nos Anglais ne sont pas là, nous partons manger et reviendrons voir ensuite, comme prévu.

A good part of our bikers were already waiting on the parking of the church. There is Jean-Claude (with its beautiful Deauville), Anny and René de Toulouse, who drived with Didier and its nice BB (Big Burgman) -who comes from Le Canet, and wo drived thye first part of his trip until Toulouse yesterday, and Valgo from Toulouse, with a big BMW. Then came Bruno and Dédé (frrom Corrèze and from Dordogne). Our Englishmen are not there, we go to eat and then come back to see, as planned.

Non, elles ne sont pas en vente, contrairement à ce qui est inscrit...

Francis de Libourne nous rejoint avec son BB en fin de repas.

No, they are not for sale, contrary to what is indicated ...

Francis joins us from Libourne with its Burgman at the end of the meal.

Ils arrivent finalement -Jim et Bryan, nos amis Anglais- en fin de repas, complètement affamés, vers 14h. Maintenant bien rassasiés, ils ont le sourire!

They finally arrived -Jim and Bryan, our English friends- at the end of the meal, completely hungry, at about 2:00 pm. Now well satiated, they smile!

La pluie est revenue pendant la pause. Comme nous sommes en retard sur le planning, je décide de trancher dans le vif de l'itinéraire, et de rejoindre directement Bourg. Mais plusieurs ne sont pas de cet avis, et Tof, ayant mis l'itinéraire sur son GPS, accepte de diriger la troupe, ce dont je le remercie.

The rain comes back during the break. To make up the time and arrive on schedule, I wanted to join directly Bourg. But many are not of that opinion, and Tof, having set the itinerary on his GPS, agrees to lead the troupe, for which I thank him.

C'est ainsi que nous commençons par traverser le pont de Cubzac-les-Ponts enjambant la Dordogne, et construit par Eiffel. Il est superbe, mais sous la pluie battante, les photos sont totalement inutiles! Tof a un peu de mal avec l'itinéraire. Il s'agit d'éviter l'autoroute. De plus, j'avais fait cet itinéraire avec Autoroute Express. Seulement, pour pouvoir le reprendre efficacement sous un autre logiciel, j'aurais dû peaufiner davantage les "waypoints". En effet, dans ce cas, il faut les placer en dehors de toute ambigüité, ce que je n'avais pas fait. C'est en forgeant qu'on devient forgeron... Pour ma rando en Vendée, comme je connaissais le terrain par coeur, je n'avais aucun besoin du GPS, mais ici...

Le parcours, très sinueux, nous fait passer dans le vignoble du Cubzaguais. Plusieurs traversées de routes départementales s'avèrent délicates, je ferai attention à ça aussi lors d'une prochaine préparation de rando!

Thus, we begin by crossing the bridge of Cubzac-les-Ponts upon the Dordogne, and built by Eiffel. It is superb, but in the pouring rain, the photos are totally useless! Tof had a bit of trouble with the route. This is to avoid the highway. In addition, I prepared this journey with the soft "Autoroute Express". But to be able to effectively take it over to another software, I should have further refine the "waypoints". Indeed, in this case, they must be placed outside any ambiguity, which I had not done. Next time will be perfect ... For my trip in Vendée, as I knew by heart the country, I had no need of GPS, but here ...

The route in the vineyard of Cubzaguais is very sinuous. Several roads's crossings are tricky, I will focus on that in a future trek's preparation!

Nous sommes devant l'église du vieux bourg de Peujard.

We are in front of the church in the old town of Peujard.

Lolo ne veut pas être photographié?

Lolo is not to be photographed?

Ah si, ça m'étonnait aussi!

Oh yes, it was so amazing!

Un petit château, privé, jouxte l'église.

A small castle, private, joins to the church.

Quel crâneur! Non? C'est la moto? Oui, elle est très belle, Lolo.

What for a bighead! No? It's the bike? Yes, it is very beautiful, Lolo.

Nous avons perdu quelques éléments du groupe. Ouf, tout le monde rejoint.

Francis, Arnaud, Charles et Dédé.

We have lost some elements of the group. Phew, finally everybody joined.

Francis, Arnaud, Charles and Dédé.

Les Anglais font le tour du propriétaire...

Englishmen visit their domain...

Bruno connaît bien la région, puisque c'est le pays de ses ancêtres maternels.

Bruno familiar with the region, since it is the country of his maternal ancestors.

Après quelques kilomètres dans le vignoble, sur des routes minuscules, nous arrivons finalement sur le port de Bourg-sur-Gironde. Le plafond nuageux commence à se déchirer, ouvrant de belles perspectives sur un bleu très attendu!

After a few kilometres in the vineyard, on tiny roads, we finally arrive on the haven of Bourg-sur-Gironde. The clouds begin to go away, leaving place for the blue!

Encore lui! Mais... ah oui, il remet sa moto près des autres. Elle est très exigeante, la VStrom, tout doit être parfait! Pas facile, c'est pour ça que j'ai pris la Transalp. Akitsu, elle s'en moque, de tout ça...

Again Lolo! But ... Oh yeah, he places its bike near the other. It is very demanding, a VStrom, everything must be perfect! Not easy, that's why I buyed the Transalp. With Akitsu, don't worry, just be happy...

15 motos et scooters. Pas mal, non?

15 bikes and scooters. Not bad, eh?

Vue vers le haut du bourg de Bourg...

Looking up towards the town of Bourg ...

Tout le monde fait ses photos.

Everyone does his photos.

Les contrastes sont magnifiques!

The contrasts are magnificent!

En attente de passagers courageux...

Awaiting courageous passengers ...

Nos amis Anglais sont en pleine forme!

Our English friends are in good shape!

Et moi aussi, en fait!

And me, indeed!

Toujours à Bourg-sur-Gironde, mais depuis la citadelle.

Also at Bourg-sur-Gironde, but from the citadel.

Un bateau coulé sur la rive. Seconde guerre mondiale?

A boat sank on the shore. WWII?

Jim à nouveau, près de la belle Béhème de Valgo.

Jim again, near the beautiful BMW of Valgo.

Donc, au premier plan, ce n'est plus la Gironde, mais la Dordogne. En face au premier plan, il s'agit d'une petite île. Plus loin, c'est le bec d'Ambès, cette longue avancée de terre séparant la Dordogne de la Garonne, invisible d'ici, et qui se trouve de l'autre côté du bec d'Ambès.

So, in the foreground, it is no longer the Gironde, but the Dordogne. Opposite to the forefront, it is a small island. Further, the Ambès beak, this long overhang of land separating the Dordogne from the Garonne, invisible from here, and which is on the other side of Ambès beak.

C'était plus difficile à faire que de coller une affiche, mais ça tenait longtemps...

It was more difficult to do than sticking a poster, but it survives a long time ...

Encore une autre, mais plus difficile à lire. "Cassereau, Méthode Champenoise"...

Nous quittons la D669 pour prendre la route de la corniche à gauche, qui longe la Dordogne, puis la Gironde plus au Nord.

Yet another, but more difficult to read. "Cassereau, Method Champenoise" ...

We leave the D669 to take the ledge's road on the left, which goes along the Dordogne, and the Gironde more in the North.

Face au domaine de château Eyquem. Un grand vin!

In front of the castle Eyquem. It's a renowned wine!

Détail.

Detail.

L'estuaire? On ne sait pas par quel bout le prendre ni ce qu'il veut dire. Où commence-t-il et où finit-il, si tant est qu'il ait un commencement et une fin? Ses eaux ne sont ni vraiment salées ni tout-à-fait douces, il n'a ni la beauté verte ni la beauté bleue. Le plus souvent, on dirait de la boue, une étendue de boue que le vent de noroît hérisse de vaguelettes jaunes. Elles n'ont rien contre quoi se battre et meurent sur la vase. Elles se perdent.
Absence de rive, lit changeant: il est vaste et puissant l'estuaire de la Gironde, mais ses contours indécis et ses eaux plâtreuses découragent le grand style dévolu à la houle océane. On ne cherche pas l'absolu dans le saumâtre. Quelle est donc cette région interlope qui semble perpétuellement se dérober à elle-même? Mélanges louches, trafics sous-jacents, courants contraires: son règne est confusion.

Pierre Veilletet, 1997.

The estuary? It's difficult to know which way to take it, or what it all means. Where does it begin and where does it end -if, indeed, it actually has a beginning and an end? Its water are neither well and truly salty nor entirely fresh. Its beauty is neither green nor blue. Most of the time, it looks muddy, a huge stretch of muddy water that the wind kicks up into tiny yellowish waves. These have nothing to fight again, and so die in the sludge, lost forever.
With its widely separated banks and changing river bed, the Gironde estuary is vast and powerful. However its unsure contours and murky waters are not up to the grand style of an ocean swell. You cannot find the absolute in that which is brackish. What then is the real nature of this dubious region that always seems to be hiding from itself? The main qualities would appear to be suspicious compromises, underlaying traffics, and conflicting currents: confusion reigns here.

Pierre Veilletet, 1997.

Estuaire de la Gironde, au confluent de la Dordogne et de la Garonne.

Estuary of the Gironde, at the confluence between the two rivers, Dordogne and Garonne.

Au fond, dans le soleil, se détache le clocher de l'église de Bayon-sur-Gironde.

In the background shines the bell tower of the church of Bayon-sur-Gironde though the sun

La route que nous venons de parcourir, face au domaine du château Eyquem.

C'est ma dernière photo. Il est déjà 18 heures. Je dis à Tof, qui mène toujours la troupe, de ne plus faire d'arrêt avant l'hôtel. Je le regrette à postériori, car il y avait quelques très belles photos à faire le long de la Gironde.

A l'hôtel, nous faisons la connaissance de Maurice alias Cigale, notre ami Belge qui nous attendait de pied ferme. Vers 20 heures, nous reprenons nos bécanes pour rallier le restaurant, à quelques centaines de mètresde l'hôtel, sur le port de Blaye, où nous retrouvons l'ami Kriss. Une merveilleuse ambiance, un excellent repas, des serveuses jolies et aimables, nous sommes comblés!

The road we just travelled, in front of the area of the castle Eyquem.

It's my last picture. It is already 6:00 pm. I tell Tof, who still leads the troupe, not to make any break until the hotel. I regret this decision, because there were some very beautiful pictures to make along the Gironde.

In the hotel, we find Maurice alias Cigale, our friend Belgian awaiting us hard. So about 8:00 pm, we take our bikes to reach the restaurant, a few hundred meters from hotel, near the haven of Blaye, where we find the friend Kriss. A wonderful atmosphere, excellent meals, and pretty waitresses kind, we are overjoyed!

Page précédente: Le Dimanche
Page suivante: Blaye - La Gironde - 2ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:874791 Aujourd'hui :179 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)