20190603-a

Lundi 3 juin 2019 : nord du Danemark

Carte du trajet effectué le 3 juin 2019. 129 km.

Nous sommes allés jusqu'à la pointe au bout du bout de Skagen, appelée Grenen. Puis nous avons repris la direction de l'ouest, vers Hirtshals. Sur la route, nous avons fait halte sur la plus grande dune mouvante du Danemark. Les points rouges marquent les lieux de nos petites marches, environ 2 km chacune...

A un moment donné, la route passe vraiment tout près de la mer, côté est, qui est le détroit de Kattegat qui mène à la Mer Baltique au sud et à la Mer du Nord au... nord. On s'arrête avec l'envie habituelle d'aller voir la tête qu'elle a de l'autre côté du cordon dunaire. On traverse un tout petit bois de bouleaux avant d'escalader le sable. Voyez plutôt.

Sur l'horizon, on distinguait vaguement les gros cargos empruntant cette route maritime très commerciale, puisqu'elle dessert la Mer Baltique (Stockholm, Helsinki, St Petersbourg !). Vous le verrez sur une photo faite par Claudine un peu plus loin.

Le phare de Grenen. Tous les parkings sont payants. Comme je suis déjà venu voir cette pointe où les deux détroits se rencontrent (Kattegat et Skagerrak ---> cherchez ces mots dans la zone de recherche de mon site, et vous accéderez à la page que j'avais alors écrite, en 2012), je laisse Claudine aller sur le point de vue pendant que je l'attends au volant de Rouletabille. Et elle revient avec la photo qui suit : vous voyez le trafic maritime, juste énorme !

Nous allons ensuite faire le plein de courses à Skagen, avant d'aller en Norvège, plus chère, et allons nous restaurer dans le bois, près des dunes ayant enterré une église. Toujours sains et délicieux, les repas de Claudine.

Les quelques gouttes de pluie ne nous empêchent pas d'aller voir cette fameuse église que les dunes mouvantes ont à-demi enterrée. La tour-clocher a été laissée pour servir d'abord de phare, et ensuite de témoin de ce que les vents peuvent entraîner en déplaçant le sable : l'église a été abandonnée en 1795 !

Claudine n'en revient pas de voir du muguet en fleurs dans le bois que nous traversons !

Puis nous allons voir la très fameuse Rabjerg Mile, la plus grande dune mobile d'Europe du Nord, 1 km2 et hauteur de 40 mètres. Elle est constituée de 4.000.000 de m3 de sable se déplaçant jusqu'à 18 mètres par an vers le nord-est ! Je voulais absolument la montrer à Claudine, qui a beaucoup aimé. Nous nous sommes bien amusés, regardez.

Le parking est superbe, et en pleine nature. Aucune pancarte d'interdiction pour les camping-caristes, toilettes parfaites juste à côté. Du coup, nous restons passer la nuit ici. Seul souci : les moustiques, en raison des étangs présents tout autour, mais peu importe pour nous, nous sommes à l'abri des méchantes bêbêtes au coeur de Rouletabille... Salut les ami(e)s.

Page précédente: 20190601-02
Page suivante: 20190604-a


Depuis le 06/06/2005 Visites:1233617 Aujourd'hui :258 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)