20190617-19

Du 17 au 19 juin 2019 : glaciers et fjords

Carte du trajet effectué du 17 au 19 juin 2019. Respectivement 154, 75 puis 27 km pour Rouletabille.

En violet, les promenades (7, 4 et 12 km)



Lundi 17 juin 2019 : glacier Brigsdalsbreen

Après avoir consulté la météo hier soir, nous savions que nous pourrions randonner jusque vers 14 heures avant de nouvelles averses. Du coup, lever à 7 heures de façon à d'abord faire la route jusqu'au glacier (but de la marche).

Au loin, à gauche, la ferme devant laquelle nous avons dormi cette nuit : paysage grandiose !

Arrivée sur le grand Nordfjorden, que nous allons longer vers l'est (à droite).

L'immense Jostedalsbreen se révèle un peu, tout là-haut, avec quelques unes de ses langues glaciaires. Nous roulons jusqu'au bout de la 724 prise à Olden au fond du Faleidfjorden. Majestueux !

Carte der la splendide randonnée, 7 km, effectuée sous un grand soleil estival. Le pied !

Claudine a écrit :

On arrive au parking, 50 NOK, soit 5,11 €. Aucune autre possibilité de stationnement, et le prix est pour la journée. Possible de rester la nuit, pour 150 NOK. Une heure de marche pour arriver au pied du glacier. Magnifique. Puissant torrent tout le long du chemin, cascades sur les autres parois, glaciers. Deux sont vraiment visibles, le plus impressionnant est le Briksdalsbreen, une des 25 langues du grand Jostedalsbreen. Beau panorama. Beaucoup de visiteurs (dont les touristes débarqués des bateaux ancrés entre Olden et Loen sur le fjord, et acheminés par bus entiers...). On croque notre pomme là-haut devant le merveilleux spectacle.

On déjeune sur la route du retour, dans la vallée, au bord du Oldevatnet, ci-dessus. La photo suivante est le bateau ancré près de Loen sur le Faleidfjorden, que Claudine photographie pendant que nous roulons. Arrêt à Stryn pour remplir notre frigo, puis nous prenons la route 15 en direction du nord et des prochains fjords.

Nous essuyons quelques averses sur la route, mais rien de bien méchant. De plus, nous sommes à l'abri dans Rouletabille, que nous arrêtons finalement ici, au bord du Oppstrynsvatnet. Sur l'autre rive, le hameau de Flo. Paysage extraordinaire, pour changer.... Hi hi hi. Que la Norvège est belle !



Mardi 18 juin 2019 : la route nationale FV258

Nous poursuivons sur la belle route 15 le long du très grand lac de Oppstryn. Les villages sont très jolis, le ciel est bien chargé et donne une petite touche dramatique à l'ensemble qui n'est pas pour me déplaire. Au bout du lac, nous quittons la 15 pour une des 18 routes nationales retenues par la Norvège pour leur exceptionnelle beauté : la RV 258. Et, bonheur, elle vient juste (2019) d'être définitivement interdite aux véhicules dépassant les 8 mètres, donc aux bus de touristes ! Ci-dessus le coup d'oeil vers la vallée et la route 15 que nous venons de laisser derrière nous.

Claudine a écrit :

Le chemin serpente entre la neige, les névés, les rochers... Végétation au début puis, soudain, plus rien que des lichens. C'est magique !! Rencontre d'un motard nantais retraité que nous avons invité à prendre un café au chaud dans Rouletabille. Dehors, 7 °C, ressenti 4°C... Lac en partie gelé, avec de belles couleurs (un bleu-vert magnifique comme on le voit depuis plusieurs jours sous le soleil).

Carte de la balade du jour, un peu plus de 4 km dans la montagne, une partie entre les névés, hors piste, pour atteindre un sommet. Absolument magique. Alors que nous retrouvons la végétation après avoir franchi le col, nous apercevons une passerelle au loin et un sentier. Arrêt, vérification sur nos cartes, et, YES, il y a une petite rando possible. En fait, il y a eu ici un combat aérien en mai 1940, je pensais trouver des débris d'avion en haut, mais rien du tout, juste une inscription.

La passerelle. Je ne faisais pas le mariole en passant, ça tangue énormément, et tomber ici... !

Dès qu'on s'élève, le paysage devient sublime. Sous nos yeux, la FV 258 que nous venons de descendre (à gauche et ci-dessous), et, au loin, Grotli et la route 15 que nous allons prendre vers la gauche. J'adore ces vues aériennes !

Nous apercevons un sommet, et la carte indique la présence d'un petit lac derrière. Il n'y a plus de sentier, nous cheminons entre les névés et l'eau qui coule entre les pierres. Puis c'est la récompense. Ce sont pour moi les balades que je préfère, car il y a un parfum d'aventure dont je rafole. Ci-dessus, le petit lac de la carte. Nous avons grimpé un dénivelé de 320 mètres, ce n'est pas grand chose, mais regardez ce que ça apporte aux yeux ! La photo suivante vous montre le Breiddalsvatnet et la 15 que nous allons suivre tout-à-l'heure.

Je rigole, parce que Claudine me filme, mais je n'en mène pas large...

Repas sur le parking au retour de la rando. Puis nous prenons la route de Geiranger, d'abors sur la 15 comme je vous l'ai dit, photo suivante.

Puis sur la route 63. Ci-dessus un panorama sur le lac Djupvatnet encore gelé...

Nous savons que le bivouac sera difficile à Geiranger. Demain, il fera beau. Du coup, nous restons dormir sur les hauteurs, près d'une épingle à cheveux, à quelques km de Geiranger, nous y serons bien plus tranquiles ! Un rayon de soleil éclaire quelques chalets au loin. Comme toujours, c'est merveilleux.



Mercredi 19 juin 2019 : Geiranger

Départ dès 8h30 vers Geiranger. Arrêt obligatoire sur "THE" panorama, celui depuis lequel sont faits la plupart des clichés de ce site splendide. Je suis heureux de montrer ça à Claudine, car c'est une vision de rêve, il faut bien le reconnaître. Et de bon matin, avant le flot des bus qui sera continu, c'est le seul problème ! Au fond à droite, on distingue les zigzags de la route que nous prendrons cet après-midi, après la randonnée. Nous partons d'abord faire les vidanges de Rouletabille avant de nous poser sur le grand parking, interdit la nuit, mais gratuit la journée, ce qui est à souligner.

Carte de la balade du jour, 12,5 km, assez physique (sauf la partie longeant le fjord, tout-à-fait plate). Dénivelé positif de 500 mètres, facile à compter ici en Norvège, lorsque l'on part d'un fjord, puisque l'eau de mer est à l'altitude de zéro, comme chacun sait ! La marche se fait dans les bois très touffus, sur un sentier très étroit et couvert de pierres hautes et délicates, glissantes en cette saison encore bien humide, et presque sans aucune vision des eaux du fjord, si ce n'est à travers de très rares échappées. C'est pourquoi l'arrivée aux deux panoramas du haut, dans la courbe du fjord, est absolument exceptionnelle. Nous avons pique-niqué sur la plateforme du premier panorama, près de sympatiques touristes hollandais. Rencontre d'un jeune couple portuguais-polonais, lui parlant fort bien notre langue, ainsi que d'un touriste américain de l'Arizona voyageant sur le paquebot, et heureux de nous parler un peu en français. Ce sera bien entendu pour nous une randonnée mémorable.

Photo prise en roulant par Claudine. Je suis très occupé par la conduite dans les épingles de la route montrée précédemment, car elle est littéralement couverte de bus, à tel point qu'il nous sera impossible de stationner au panorama opposé à celui du matin. Cette photo de Claudine comble un peu ce manque.

Une fois la paroi du fjord franchie, nous arrivons dans cette extraordinaire vallée, couverte de sentiers de randonnées, que je rêve de "faire" un jour, mais ce ne sera encore pas au cours de ce voyage, à moins qu'au retour...?

Bivouac ici, quelques km plus loin, merveilleux comme toujours. Je vous quitte la-dessus. Ah non, il faut que je vous livre une réflexion de Claudine avant de m'en aller. Allez, ciao ciao, à la prochaine !

Claudine a écrit :

Les hollandais nous ont dit qu'il y avait hier dans le fjord le deuxième plus gros paquebot de croisière du monde, italien. 19 étages, 5.700 passagers, plus un équipage composé de 1.700 personnes, et qu'il aura fallu 100 autobus pour assurer le transfert de tous ces gens sur les sites... Heureuse de ne pas avoir été là, j'ai horreur de ces immeubles flottants et du raz-de-marée que celà provoque sur le lieu !

PS : Pour ma part, j'adore voir ces bateaux dans les fjords, et je regrette beaucoup de ne pas avoir vu ce mastodonte !

Page précédente: 20190614-16
Page suivante: 20190620-24


Depuis le 06/06/2005 Visites:1236426 Aujourd'hui :133 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)