Sines

26 et 27 janvier 2019 : Sides.

1er jour, 25 km en VTT et aucun avec Rouletabille, même bivouac que la veille à Sines au-dessus de la falaise face à la grande plage. 2ème jour, 23 km seulement, bivouac à Santiago de Cacem. Météo excellente le premier jour, comme la veille en fait. Par contre, ciel plutôt couvert et un peu de vent le deuxième jour, avec quelques gouttes de pluie seulement, et de très beaux passages ensoleillés.

On peut dire que notre nuit a été bercée par le bruit des vagues s'écrasant sur le sable. Nous sommes généralement couchés vers 21 heures, et dormons bien souvent avant 23 heures, à croire que l'air portugais nous épuise ! Comme nous nous levons rarement avant 8 heures, parfois même après 9 heures comme ce matin... nous sommes frais et dispos quotidiennement pour bouger. La nuit a été plutôt fraîche, aux environs de 8 degrés, mais la chaleur remonte très vite avec le soleil, et frisera encore les 20 degrés dans la journée. Avec ça, très peu de vent : ce sera donc une sortie VTT !

A part cette belle piste cyclable longeant la voie principale entourant Sines, les chemins sont de toute sorte, et non balisés. J'utilise pour les randos, quel que soit le mode de locomotion, l'application Wikiloc, qui est vraiment géniale, car elle offre des milliers de circuits. Par contre, la plupart ne sont pas commentés et sans photos, mais c'est déjà pas mal. J'en trouve une d'une trentaine de km. L'auteur a clairement essayé tous les chemins se présentant devant lui, et je me permets de suivre, ou pas, sa trace. Je vous laisse donc voir notre balade, qui fut un peu mouvementée, mais naturellement fort agréable. Nous nous servons très peu de l'électricité, d'abord parce que le terrain est assez plat, mais aussi pour faire du sport !

Nous longeons d'abord la Praia da Costa do Norte sur la belle piste cyclable, qui passe derrière les dunes pour revenir grosso-modo au niveau de la moitié de l'immense plage. Je grimpe sur la dune, assez haute ici, pour regarder vers le sud et voir... Rouletabille, que l'on aperçoit sur la falaise à gauche, là où nous avons dormi la nuit dernière, et où nous restons dormir ce soir. Pourquoi s'en aller, la vue y est tellement extraordinaire ! Un petit panorama en passant, à voir sur la photo suivante.

Et un coup d'oeil vers le nord, pour admirer la suite de la plage et, surtout, la Ribeira Minhos, nom du petit lac que vous apercevez sur la droite. C'est là que nous allons maintenant, mais sur des chemins très variés, comme vous allez le voir, car la piste cyclable se termine ici.

Claudine, impressionnée (moi aussi d'ailleurs) par les magnifiques eucalyptus de cette petite forêt.

Deux VTT amoureux comme leurs maîtres... Nous voici arrivés au lac, sur la rive nord. Entre les deux vélos, un paquebot passe au large !

Nous voulions longer le lac mais... demi-tour obligatoire. Claudine est morte de rire !

Retour vers notre bivouac et vers Sines.

Mais Claudine aimerait aller voir le port de pêche. La route goudronnée ne lui plaisant pas, elle voudrait que nous passions par le chemin côtier. Hé hé, plus dur que prévu, même en s'aidant de l'électricité ! Oups, ce fut quelque peu... sportif, mais rigolo.

Non non, nous ne sommes pas en Bretagne... Voyez notre immense plage à l'horizon !

Finalement, nous nous rendons compte que la piste cyclable longe la quatre-voies... Nous la prenons pour pouvoir de nouveau nous en donner à coeur joie en pédalant !

Pas impressionnés par nous deux, ceux-là attendent les bâteaux de pêche.

Et voilà, fin de la balade, retour au bercail. Il est 14 heures, la faim commence à se faire sentir. Nous avons fait 25 km au total, que du bonheur.

Après-midi "relaxe". Enfin, pas pour tout le monde, puisque Claudine s'est occupée de la taille de ma barbe, et je dois dire qu'elle s'est fort bien débrouillée. Vous le verrez peut-être un jour. En attendant, le soleil décline déjà, et nous sommes les plus heureux du monde devant ce merveilleux spectacle.




Le vent s'est pointé à la tombée de la nuit, et le ciel s'est couvert, mais comme il faisait nuit... Rouletabille a bougé un peu sous les rafales, mais rien de méchant. Ce matin, temps couvert, mais doux.



Ce matin, visite du centre historique de Sines, son château, son musée (gratuit) à l'intérieur du château, ainsi que l'Office de Tourisme, dans lequel nous avions besoin de renseignements précis sur une voie piétone traversant le sud-oust du Portugal, et qui nous intéresse beaucoup. Elle nous a été signalée par les camping-caristes rencontrés dernièrement.

Vue sur la palge Vasco de Gama, depuis les murailles du château.

Vasco de Gama, grand navigateur portugais né en 1469 ici-même à Sines, traditionnellement considéré comme le premier européen à avoir atteint les Indes par voie maritime. C'est l'enfant du pays.

Je ne sais pas ce qui fait rire Claudine comme ça, mais ça lui va merveilleusement bien !

Ensuite, eh bien ma foi, nous allons nous installer dans la petite ville de Santiago de Cacem, située un peu plus à l'intérieur des terres. A l'entrée de la ville se trouve la vieille gare. Heureusement que Claudine en a aperçu la façade, faute de quoi je serais passé devant sans la voir ! Les scènes représentent la récolte du liège, une des activités économiques les plus importantes de cette région de l'Alentejo.

Nous nous posons ensuite sur l'aire de camping-car située près d'un joli jardin, et nous cassons la croûte avant d'aller visiter la cité historique et son château posé au sommet d'une grosse colline.

Enormément de photos d'anciens, en noir et blanc, décorent de nombreuses façades.

Paysage de l'Alentejo, depuis le château.

Le château ceinture la colline sommitale, et l'on peut en faire le tour complet sur le chemin de garde.

Ce chemin qui descend du château est le début du sentier de randonnée appelé "sentier historique", que nous avons bien l'intention de parcourir les prochains jours. C'est d'ailleurs bien pour cette raison que nous nous sommes posés ici ce soir. Le retour à Rouletabille passe près d'une magnifique fontaine.

Tout autour de nous, orangers et citronniers sont couverts de fruits, c'est magnifique. Nous devrions voir des orangeraies en quantité demain, mais ce sera tout pour aujourd'hui ! Ciao ciao les amis. Et n'hésitez pas à nous faire part de vos remarques à la lecture de ces compte-rendus, ça m'encourage à poursuivre ! Merci d'avance.

Page précédente: melides
Page suivante: Santiago do Cacem


Depuis le 06/06/2005 Visites:1234166 Aujourd'hui :265 Maintenant:7 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)