Vignobles de Saint-Emilion

21 et 22 décembre 2018 : Gironde.

Carte des deux jours de route. 74 km le premier jour, 152 km le deuxième jour. Les petites balises rectangulaires numérotées représentent les lieux des bivouacs nocturnes. Départ de Lussac. Balade en VTT à Saint-Emilion. Premier soir, bivouac dans le hameau du Nizan au sud de Langon, et deuxième nuitée à Bizanos au sud de Pau, dans les Pyrénées Atlantiques.

Ciel gris et couvert, petites pluies intermittentes. Ci-dessus, la belle allée empruntée par Rouletabille en quittant le tranquille village de Lussac, où nous avons passé une nuit très paisible. Nous avions envisagé hier soir de faire une virée en VTT autour de Saint-Emilion, au vignoble si réputé.

Une fois sur place, comme il ne pleut pas, nous décidons de tenter notre chance. Bien nous en a pris, nous avons fait une balade de 18,5 km sans recevoir une seule goutte d'eau. J'ai trouvé l'itinéraire sur l'application Androïd (smartphone) appelée Wikiloc, à laquelle j'ai souscrit pour une année. Le terrain étant peu vallonné, j'ai fait la plus grande partie de la sortie sans me servir de l'électricité. Je ne me suis servi du moteur que dans les quelques grandes côtes, pour ne pas trop me faire distancer par Claudine.

L'itinéraire commence dans les rues de Saint Emilion, ma foi fort pentues. Puis il fait une boucle à l'est de la petite ville, nous permettant de voir quelques châteaux via les villages de Saint-Etienne-de-Lisse, Saint Hyppolyte et Saint-Christophe des Bardes. Dommage, ça manquait quand même de lumière, voyez vous-mêmes sur les photos sélectionnées.

Claudine devant le portail ouvragé d'un château à Saint Emilion.

Au retour de notre sortie, nous nous offrons le luxe incroyable d'une douche dans Rouletabille, que nous essayons véritablement pour la première fois. Quel bonheur ! Vu l'heure tardive, nous restons manger sur place avant de reprendre la route, vers 15 heures. Notre voyant de réserve de gaz étant positionné sur "rouge", nous faisons halte dans une station à Langon pour remplir nos deux bouteilles de GPL. C'est notre premier essai depuis l'installation ayant remplacé nos deux bouteilles de gaz propane, ce qui me souciait quelque peu. Tout s'est bien passé, sauf que nous apprenons que nos deux bouteilles, bien se remplissant ensemble à la pompe, sont déconnectées l'une de l'autre : le voyant ne concerne que la bouteille en cours, il nous en restait une pleine... Pas grave, nous le saurons pour la prochaine fois, et je suis heureux de ne pas avoir à manipuler physiquement les bouteilles.

Le soir tombe déjà, il nous faut trouver un coin sympa pour la nuit. Nous utilisons parfois pour cela une autre application du smartphone, "Park4night", qui nous fournit de bons renseignements. Ci-dessus le château de Roquetaillade, à Mazères au sud de Langon, juste avant Le Nizan, lieu choisi par Claudine pour poser Rouletabille.

Et voici notre beau camion au bivouac devant l'église du Nizan.

Une bonne soupe de poissons plus tard, amoureusement préparée par Claudine, et parfaite pour finir le jour le plus court de l'année : bienvenue en hiver ! Curieusement, il fait si doux que nous n'avons même pas besoin de chauffage ce soir.

22 décembre. Nous pénétrons dans la grande forêt des Landes. Il pleut sans discontinuer pendant une grande partie de la matinée. Nous roulons plein sud vers Pau via Captieux, Roquefort, Aire-sur-l'Adour. Arrêt dans une aire de camping-cars pour vidanger et refaire les pleins, après avoir fait quelques courses, dont l'achat d'un beau poulet cuit et encore chaud. Nous arrivons chez mon ami Christian le motard vers 14h30 comme convenu. Après-midi conviviale passée à discuter autour d'un bon café accompagné d'un délicieux gâteau au chocolat (merci Christian et Marie). Nous repartons alors que la nuit tombe, et Claudine nous trouve un superbe bivouac juste à la sortie de Pau : photos demain, car il fait nuit noire lorsque nous arrivons !


Depuis le 06/06/2005 Visites:1256266 Aujourd'hui :101 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)